Immobilier : taux au plus bas depuis 70 ans !

le
16

Les taux du crédit immobilier sont au plus bas depuis la Seconde guerre mondiale. Les "speads de crédit" appliqués aux particuliers sont faibles, même pour les emprunts à long terme.
Les taux du crédit immobilier sont au plus bas depuis la Seconde guerre mondiale. Les "speads de crédit" appliqués aux particuliers sont faibles, même pour les emprunts à long terme.

On n'avait pas emprunté à des taux si faibles depuis les années 1940. Les prêts immobiliers se sont négociés à 2,59% en moyenne au mois de septembre, un nouveau plus faible depuis 70 ans alors que le mois d'août avait déjà battu des records.

Cela permettra-t-il de soutenir la relance du secteur de l'immobilier ? Avec un taux à 2,59% hors assurance, jamais les Français n'ont emprunté à des taux aussi avantageux depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale pour acheter un nouveau logement.

Taux fixes indexés sur l'OAT

Ce seuil historiquement faible n'a rien d'étonnant étant donné la faiblesse des taux d'intérêt en Europe et particulièrement en France. Les taux fixes de l'immobilier sont indexés sur les taux de l'OAT à 10 ans de la France, et ces derniers ont également atteint un nouveau point bas à 1,23% le mois dernier, et atteignent désormais 1,16%. A l'origine de ces faibles taux se trouve bien sûr la BCE, qui a continué d'abaisser ses taux de refinancement le mois dernier, emportant dans son sillon la majeure partie du marché des taux.

Disparités entre emprunts court terme et emprunts long terme

Le chiffre de 2,59% est la moyenne des prêts pour l'ensemble des échéances disponibles. Il faut donc y regarder de plus près pour avoir une meilleure idée des taux pratiqués selon la durée des emprunts.

Ainsi pour un emprunt de 7 ans, le taux de base se situe désormais généralement aux alentours de 2,10%. A 30 ans, durée la plus longue généralement proposée, les taux se situent vers 3,70%. Des taux moyens qui varient bien entendu en fonction des banques et surtout des « qualités financières » des différents emprunteurs. Pour rappel, chaque contrat est spécifique à chaque emprunteur, mais le « spread de crédit » appliqué aux situations les moins stables reste généralement assez faible.

Xavier Bargue

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4358281 le mercredi 8 oct 2014 à 10:19

    Tout le monde pouvait se loger "neuf" à 2000/2300€ le M2 .. il restait du budget dispo pour consommer ( voiture ..meubles ..etc etc ) et faire travailler tout le monde et même payer un peu plus cher pour acheter local ou français .. a 4500€ on ne peut plus rien acheter d'autresauf chinois éventuellement .........!

  • M4358281 le mercredi 8 oct 2014 à 10:13

    A chaque fois que l'on parle de prêt ..on voit un immeuble parisien ..? Paris a ruiné la Franceet l'immobilier français

  • mickae82 le mardi 7 oct 2014 à 13:31

    quant on voit le prix des taxes foncières , des charges éventuelles de copropriété, l'insécurité économique pour le travail et surtout les prix excessifs ;;;il est urgent d'attendre que les taux remontent ce qui accélèrera la baisse des prix

  • Corsair7 le mardi 7 oct 2014 à 13:20

    Je crois que beaucoup des gens ont compris la supercherie de l'immobilier.

  • M2766070 le mardi 7 oct 2014 à 12:57

    taux d embauche ou d activité du bat ? non de l argent, bein y en a plus , enfin moins, pis ceux qu en ont la place ailleurs, qu en France, là bas en Helvetie !!! ha ha h a

  • M2766070 le mardi 7 oct 2014 à 12:33

    corsair t a qu a construire là tu donne réellement du travail , aux vrais prix ....

  • M78543 le mardi 7 oct 2014 à 12:25

    tomclair , je parlais en 1996 depart mouvement

  • Corsair7 le mardi 7 oct 2014 à 12:17

    On s'en branle des taux de crédits bas puisque les biens immobiliers sont surévalués.

  • y.batard le mardi 7 oct 2014 à 12:07

    "il faut en profiter pour acheter" disent nombre de commentateurs, ce qui témoigne de leur incompétence ou tout du moins de leur totale subjectivité motivée par leur intérêt particulier à court terme.

  • M917744 le mardi 7 oct 2014 à 12:01

    faut arrêter de raconter n'importe quoi les taux sont peut être les plus bas sur 1 an mais avant on empruntait pas sur 20 ou 25 ans non plus .dans les années 80 mes parents ont empruntés sur 2 ans à 15% pour acheter un immeuble; c'est moins chère que vos 2% sur 25 ans et encore pour la même somme emprunté on achèterait même pas un cagibi de nos jours.Go les pigeons français et le rêve de devenir propriétaire. faut arrêter avec ce fantasme.