Immobilier : retour des investisseurs

le
10
L'augmentation des taux fixes des prêts immobiliers ne semble pas freiner les investisseurs RTimages/shutterstock.com
L'augmentation des taux fixes des prêts immobiliers ne semble pas freiner les investisseurs RTimages/shutterstock.com

(Relaxnews) - Les Français qui prennent un crédit immobilier restent dans un écrasante majorité des secundo-accédants. Mais selon le courtier Cafpi qui a dressé mardi 22 octobre le profil des emprunteurs, l'investissement locatif a frémi à la rentrée.

Si en octobre les taux fixes des prêts immobiliers continuent de remonter, cette hausse est quasi indolore d'après Cafpi. "Sur les trois mois d'été, les taux ont été relevés de 0,25%. Ainsi pour un prêt de 150.000 euros sur vingt ans, la mensualité augmente de 19 euros et le coût du crédit de 5.500 euros sur la durée totale. Néanmoins, cette hausse n'est pas de nature à contrarier le marché", a indiqué le courtier.

Des demandes pour investir en hausse

Du côté des demandes de financement dans la persepctive d'investissements, le profil des emprunteurs dévoilé mardi 22 octobre met en évidence une augmentation. Modeste, certes, mais déjà sensible.

Le dispositif Duflot peine encore à séduire, mais il pourrait se révéler plus attractif. "Marquée par la réception des avis d'imposition, la période de la rentrée est favorable aux décisions d'investissement pour défiscaliser", explique le courtier. Du coup, il augure une tendance à la hausse des demandes de financement pour investir dans un bien immobilier en cette fin d'année. Tendance qui pourrait durer début 2014.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gacher le vendredi 1 nov 2013 à 10:16

    investir dans l'immobilier avec flan bi c'est ridicule. Aucun investisseur sérieux ne le ferait. trop de risque fiscaux

  • brunetm7 le mercredi 23 oct 2013 à 14:55

    Mensonge! Pur et simple!

  • arno2244 le mercredi 23 oct 2013 à 11:40

    Publi-reportage limite manipulation. L'information sur ce type de sujet est de plus en plus mauvaise pour ne pas dire malhonnête.

  • md24750 le mercredi 23 oct 2013 à 05:54

    Des mensonges tout simplement. Cafpi essaie de re dynamiser un secteur totalement mis à terre par la duflot et ses c o nneries. Qui est assez maso pour investir dans des taxes et surtaxes de toutes sortes ? pour faire plaisir à "que DAL" ?

  • M9086055 le mardi 22 oct 2013 à 23:20

    Pour 3 appartements que je possède depuis 2007 (T2), j'ai eu 6 locataires, dont 2 mauvais payeurs pour lesquels il m'a fallu plus de 2 ans pour les expulser. Dégoûté j'ai mis ces appartements en vente cette année; j'ai été obligé d'en céder 1 en perte par rapport au prix d'achat.Entre les pertes de loyer lors des déménagements des locataires,les mauvais payeurs, les pertes sur revente, les impôts fonciers, je n'ai même pas récupéré mon capital investi en 2007!

  • Phillrug le mardi 22 oct 2013 à 19:57

    2 locaux à renover..... j'ai tout vendu. On ne peut pas passer son temps à défiscaliser, il y a un moment où ça doit être rentable, mais çà Duflot ne le veut surtout pas.

  • Phillrug le mardi 22 oct 2013 à 19:55

    @ETIHAD, idem pour moi, dernier investissement fin 2011, je laisse tomber...2 loc

  • dbonn le mardi 22 oct 2013 à 19:15

    Un frémissement en rêve; il n'y a plus rien à gagner dans "l'investissement locatif".

  • ETIHAD le mardi 22 oct 2013 à 18:15

    Immobilier: retour des investisseurs ....= Je n'y crois pas un instant !!Et pour cause, j'étais moi-même investisseurs dans l'immobilier et n'y suis plus depuis 12 mois. Et tout mes confrères ont pris le large ! Avec de tels incompétents aux gouvernements c'est difficile de faire quoi que ce soit.

  • gnapi le mardi 22 oct 2013 à 17:13

    Investir dans l'immo pour défiscaliser ?Avec des rendements bruts pourr aves, nets quasi négatifs + les taxes et la garantie des risque locatifs à payer, avec un plafonnement de la défiscalisation à 10 000 EUR/an ... il faudrait qu'il mettent à jour les poncifs sur le sujet !