Immobilier résidentiel : des acquéreurs de retour, des prix en baisse

le
16
tale/shutterstock.com
tale/shutterstock.com

(Relaxnews) - Au cours du premier trimestre, le réseau d'agences immobilières Laforêt a enregistré une augmentation de la demande de l'ordre de 12%, indique-t-elle dans son bilan trimestriel ce lundi 22 avril. Dans le même temps, le prix du mètre carré recule de 2% par rapport aux trois derniers mois de 2012. Il coûte 2.881 euros.

L'année 2013 a démarré avec un stock de biens immobiliers historiquement bas. À l'échelle régionale, celui-ci a même baissé de 3%. En Ile-de-France, en excluant Paris intra-muros, la tendance s'évalue à -0,5%. La capitale fait office d'exception, avec des mises en vente en hausse de 2%.

Les acquéreurs sont de retour, mais font donc face à une offre limitée. Pour autant, ils continuent à rester prudents avant de signer. Le délai moyen de vente progresse ainsi de 8 jours. Un appartement ou une maison met 122 jours pour être vendu en régions, 68 jours à Paris et 93 jours en région parisienne.

La baisse des prix vient compléter ce schéma, en faveur des acheteurs. Ils baissent de 3% en région parisienne, de 1% à Paris et 4% en régions. "Dans les zones rurales, il n'est pas rare d'observer un recul de 15 à 20% entraînant des moins-values pour les vendeurs ayant acheté il y a moins de cinq ans" ajoute Laforêt.

Et de conclure "nous ne sommes qu'au début de la baisse des prix qui devrait franchir le seuil de 5% sur l'année entière".

bc/ls

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • trembly le mercredi 5 juin 2013 à 19:10

    Merci pour cette publication.Bonne continuation.http://www.mlb-immobilier.com

  • trembly le mercredi 5 juin 2013 à 17:30

    les prix de l'immobilier commencent de baisser, donc ceux qui envisage acheté doivent attendre...s'ils sont pas pressé bien-sure. http://www.algerie.maskane.com/

  • mfouche2 le mardi 23 avr 2013 à 13:43

    d'accord avec toi M6602723 . L'emballement sera d'autant plus important que les stocks gonflent , et encore tous les biens potentiellement à vendre ne sont pas encore sur le marché , ils y seront quand la chute des prix va s'accélerer. Attendre pour acheter

  • M9810937 le mardi 23 avr 2013 à 12:25

    on ne reste jamais sur un plateau... je crois que la descente est amorcée avec des prix qui ne seront pas de retour à ce niveau avant 15 ans : pour ceux qui veulent récupérer leur capital c'est maintenant car après il sera gelé très longtemps...il n'y a pas d'acheteur....et encore moins demain avec ce que Hollande nous promet....

  • M6602723 le mardi 23 avr 2013 à 10:26

    La 1ère phase de l'éclatement d'une bulle est le déni.à M5005891 : c'est toi qui est vraiment stupide de croire que l'immo ne va pas baisser, tu vas bientôt connaître un negative equity, la méthode coué ne marche pas , c'est plutôt de bon sens qu'il faut avoir en pareil circonstance.2nde phase de l'éclatement d'une bulle : ensuite viendra période l'emballement (les proprios s'affolent et se dépêchent de vendre pour ne pas perdent davantage). => fin d'année 2013 ou début 2014 on y sera ...

  • M9455348 le mardi 23 avr 2013 à 10:21

    Arrêtons la désinformation, on entends tout et son contraire...Soit les stocks sont au plus haut soit au plus bas : faut savoir !La baisse ne fait que commencer malgré la pénurie à Panam.Je prédis -30% dans les prochaines années.

  • M6602723 le mardi 23 avr 2013 à 10:16

    Les notaires annoncent - 5% en Mai 2013 grâce aux avants contratset l'année 2013 n'est pas finie, perso je prédis plutôt une accélération de la baisse à -10% minimum pour 2013On est juste en plein milieu de la crise économique la plus grave du siècle (depuis 1929). Donc là c'est sûr il ne va pas y avoir seulement -5% /an et on ne va pas mettre 7 ans pour arriver à - 35 ou - 40 % comme en 1993, mais beaucoup moins, peut être seulement 3 ans ? il est urgent d'attendre.

  • M6602723 le mardi 23 avr 2013 à 10:07

    -30 à - 40 % c'est tout à fait possible et certainement fort probable , car il y a eut un précédent en 1993.En 1993 (jusqu'à 1999 je crois) il y - 5% de baisse par an en moyenne. a l'époque on ne parlait pas de crash, d'une simple correction comme aujourd'hui c'est bizarre! Comme dit précédemment tout le cocktail explosif est là :chômage (1.000 chômeur de plaus / jours) ,hausse des impôts et des carburants,récession économique,niveau d'endettement de la France et des ménages au plus haut ...

  • marcsim5 le mardi 23 avr 2013 à 08:45

    je m'suis cassé l'nez, c'est la faute à Scellier - la tête dans l'caniveau, c'est la faute à Borlot......(air connu)

  • marcsim5 le mardi 23 avr 2013 à 08:29

    résidentiel ou réside-en-ciel? tout le monde sait que l'on ramasse plus de plumes quand les pigeons sont parqués dans des volières.