Immobilier : où investir à Paris ?

le , mis à jour le
7

C'est reparti ! Après une année 2015 en demi-teinte avec des candidats à la propriété relativement attentistes, 2016 a été marquée par un rebond de la demande à Paris intra-muros. "Depuis le début de l'année, on assiste à un changement de mentalité des acquéreurs. Aujourd'hui, ils veulent vraiment acheter, et vite, qui plus est", indique Mathias Ramsbott, responsable du département vente de l'agence Lodgis.

Pratique : estimez votre capacité d'emprunt avec notre calculette développée en partenariat avec Artemis Courtage

Un regain de confiance qu'explique en partie le niveau historiquement bas des taux d'intérêts, mais pas uniquement "La fluidité retrouvée du marché parisien pousse les secundo-accédants à débloquer les projets immobiliers qu'ils avaient mis en attente depuis plusieurs années. Alors qu'il y a encore quelques mois, ils conditionnaient l'achat d'un nouveau bien à la vente préalable de leur ancien logement, ils n'hésitent plus dorénavant à acheter avant de vendre car ils savent qu'ils trouveront un acquéreur rapidement", analyse Thierry Delesalle, notaire à Paris. Résultat : un nombre de transactions en nette hausse dans la capitale au cours de l'année écoulée (+ 13 % en un an à la fin de juin 2016, selon la Chambre des Notaires de Paris).

Dans ce marché désormais clairement vendeur, la phase de recul des prix semble donc terminée. "Face à cette reprise de la demande, le risque est grand de voir les vendeurs tentés de réviser leurs prétentions à la hausse dans les prochains mois", prévient Didier Camandona, président de la Fnaim du Grand Paris. Un phénomène qui s'observe d'ailleurs depuis janvier. Selon les notaires, le prix médian parisien a ainsi augmenté de 1,1 % entre le premier et le deuxième trimestre 2016, dépassant le seuil de 8 000 €/m2 (+ 2,6 % en un an).

Pour autant, de fortes disparités tarifaires persistent entre les arrondissements de la capitale. "L'écar...

lire la suite sur votreargent.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kram123 il y a un mois

    La où l'état est locataire....0 impayé

  • jbany il y a un mois

    C'est vrai qu'à Stalingrad l'ambiance est plus chaleureuse et puis y'a le marché toujours très coloré.

  • sibile il y a un mois

    les Champs Elysées, c'est affreusement bruyant à cause des pavés...

  • jbany il y a un mois

    Je pencherais pour les Champs Élyséen. Maintenant les magasins restent ouverts le soir et les locataires inspirent confiance.

  • md24750 il y a un mois

    Même idée que Sibile.

  • stochast il y a un mois

    "Investir" et "à Paris" dans la même phrase, ça fait vraiment bizarre...

  • sibile il y a un mois

    où investir à Paris ? à Stalingrad, c'est pas cher en ce moment