Immobilier neuf : Lyon Métropole fait le plein de projets

le
0

A l'occasion du salon immobilier Rhône-Alpes qui se déroule du 13 au 15 mars 2015 au Centre des Congrès, Explorimmoneuf dresse l'état des lieux du marché du neuf lyonnais.

«Avec 4630 ventes de logements collectifs neufs réalisées en 2014, l'activité de l'agglomération lyonnaise progresse de 8,7 % en un an, ce qui constitue une réelle satisfaction», indique Xavier Longin, directeur général de l'observatoire statistique Adéquation. Il faut dire qu'en dépit d'un contexte économique difficile, plusieurs voyants sont désormais au vert. Pour les primo-accédants, le plan 3A pour «Accession à prix abordable», semble jouer un rôle moteur. «À en juger par son succès auprès du public et des promoteurs, le plan 3A est assez efficace, analyse le maire de Lyon Gérard Collomb, et initiateur de ce dispositif. 2000 logements ont d'ores et déjà été labellisés, et 740 ménages aidés.

Côté investisseurs privés, l'excellente nouvelle réside dans le succès rencontré depuis l'automne dernier par le dispositif d'investissement locatif Pinel. Selon l'observatoire du Cecim, le marché du logement neuf connaît un redressement net, dans un contexte de stabilité des prix. Le 30 janvier dernier, les professionnels ont indiqué que le nombre de réservations en 2014 s'était élevé à 5179 logements sur l'aire urbaine lyonnaise, ce qui correspond à une augmentation de 15 % par rapport à l'année précédente.

En matière de développement urbain, les projets ne manquent pas. Pour le maire de Lyon, Gérard Collomb : «L'agglomération lyonnaise est en mouvement. Dans tous les territoires, des projets sont en cours. D'abord Gerland. Après la Zac du Bon Lait, nous lançons la Zac des Girondins, 2700 logements. Ensuite la Confluence est lancée! Après avoir réalisé 2000 logements sur la phase 1, nous en construirons 2000 nouveaux sur la phase 2. Et je pourrais parler de la Part-Dieu, où nous allons construire des surfaces de bureaux mais aussi des logements, du Carré de Soie, à Vaulx-en-Velin, qui devient un quartier à la mode. La ville va continuer à se transformer.»

La création de la métropole lyonnaise, en janvier dernier, a coïncidé avec l'annonce de l'accession de Lyon à la 15e place du classement européen des villes attractives. Classé en partie au Patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco, Lyon met en avant son passé tout en se tournant résolument vers l'avenir.

Retrouvez notre dossier dans son intégralité sur Explorimmoneuf.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant