Immobilier neuf : Lille est la ville la moins chère de France

le
7

FOCUS - Parmi les dix villes les plus plébiscitées de France en matière d’immobilier neuf, seule la ville de Lyon enregistre des prix à la hausse. Paris, Lilles, Nantes ou Bordeaux sont plus abordables.

C’est peut-être le moment de vous tourner vers l’immobilier neuf! Durant les six derniers mois, les prix ont significativement baissé dans les grandes villes françaises, y compris dans la capitale. Voyez plutôt: à Paris, le prix d’un appartement de trois pièces neuf a baissé de 1,23% - soit un recul de 8000 euros - pour un prix de 645.000 euros. À Nice, sur la même période, c’est une baisse de plus de 6% qui a été enregistrée. Un trois pièces neuf s’achète désormais 311.000 euros, soit 14.000 euros de moins qu’il y a un an.

À Lyon, la troisième ville la plus chère de France, c’est le phénomène inverse qui s’est produit: le prix moyen d’un trois pièces est en hausse de 13.000 euros en plus d’un an à 288.000 euros, contre 275.000 euros en septembre 2014. On observe la même chose à Toulouse, bien que la ville soit moins chère que Lyon. Selon l’étude réalisée par Trouver-un-logement-neuf.com, on observe également des villes où les prix hésitent entre hausse et baisse depuis un an. C’est le cas à Bordeaux, Strasbourg et Marseille.

Lille, la grande ville la plus abordable de France

Dernière ville du top dix des grandes villes françaises sur le marché du neuf, Lille est aussi celle où l’immobilier neuf est le plus abordable. En un mois, la capitale nordiste a enregistré une baisse de 1,73% sur un trois pièces, qui coûte désormais 203.000 euros. Soit le même prix qu’un T2 à Lyon, et 50.000 euros moins cher qu’un bien similaire à Bordeaux. L’étude précise également que cette variation est encore plus prononcée sur les quatre pièces.

Si l’on regarde l’évolution sur un an, le chiffre est encore plus significatif: en septembre 2014, il fallait compter 223.000 euros pour acquérir un trois pièces à Lille. Le recul se chiffre donc à 20.000 euros. Précisons cependant que la tendance ne se vérifie pas pour les petites surfaces - beaucoup plus plébiscitées par les investisseurs - qui sont quant à elle plutôt orientées à la hausse. Un deux pièces neuf s’achète en moyenne 157.000 euros à Lille.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1945416 le vendredi 20 nov 2015 à 08:31

    faut aussi voir la population qu'il y a Lille , ou allez vous promener à Roubaix, vous y resterez pas longtemps , alors bon pas étonnant que les prix baissent , jamais j'achèterai un bien là-bas

  • mim69005 le jeudi 19 nov 2015 à 23:29

    @ NociSK, Désolé ce n'est pas ma tasse de thé, même au troisième degré. Mais parmi mes nombreuses connaissances, je n'ai pas trouvé de personnes enthousiastes à la perspective de vivre à Lille et dans le Nord...

  • dumerey le jeudi 19 nov 2015 à 21:50

    Ces chiffres n'ont pas beaucoup de valeur, on ne nous indique pas les surfaces. Sont-elles identiques ?

  • NociSk le jeudi 19 nov 2015 à 18:37

    mim69005: vous avez du regarder bienvenue chez les Ch'tis au premier degré... Ahahahaha

  • NociSk le jeudi 19 nov 2015 à 18:35

    Derrière Paris (évidemment), et devant Lyon, Marseille et Nantes. Cdt

  • solo92 le jeudi 19 nov 2015 à 17:30

    Et la ville ou la fiscalité a le plus augmenté (foncier et impots locaux ) merci aubry !!

  • mim69005 le jeudi 19 nov 2015 à 16:53

    Pas très étonnant... quel habitant de la moitié sud de la France déménagerait volontiers et volontairement pour le Nord ? Sans parler des problèmes d'emploi et de migrants ...