Immobilier : n'achetez que la nue-propriété

le
0
VIDÉO - ll est possible d'acquérir un bien immobilier pour une partie seulement de son prix si l'on accepte de ne pas en avoir l'usage pendant quelques années. Le mécanisme offre aussi des avantages fiscaux. Valérie Valin-Stein, journaliste au particulier présente cette formule méconnue.

Le terme juridique, comme souvent, est plutôt obscur. Concrètement, acheter la nue-propriété d'un appartement, revient à ne se porter acquéreur que d'une partie du droit de propriété, et à laisser une autre personne acquérir l'usage du bien. Ce dernier est alors appelé l'usufruitier. Pendant une période prévue par contrat, longue de 15 à 20 ans, l'usufruitier - généralement un bailleur social - peut donc louer l'appartement et percevoir les loyers. Au terme de la période, le nu-propriétaire récupère en revanche l'intégralité du droit de propriété sans avoir à payer pour racheter à l'usufruitier le droit d'usage. Au final, le propriétaire acquiert l'appartement pour un prix inférieur au prix du marché. Va lérie Valin-Stein, journaliste au mensuel Le Particulier, précise que le mécanisme offre en outre des avantages fiscaux non négligeables. Elle décrypte cette formule d'investissement.

LIRE AUSSI :

» Vendre en viager : attrayant mais risqué

» « Acheter en nue-propriété, c'est investir à moitié prix »


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant