Immobilier locatif : les loyers baissent dans de nombreuses villes de France

le
5
DR
DR
(lerevenu.com) - L'augmentation des loyers, si décriée dans les gran­des villes et surtout à Paris, au point de susciter une loi spécifique (Alur) pour les encadrer, s'est-elle déjà essoufflée? C'est la conviction de l'observatoire Clameur, qui analyse l'évolution du marché locatif privé libre, lors d'une reconduction de bail ou d'une nouvelle location. 

Sur la période récente, «l'année 2013 a confirmé l'entrée en récession du marché locatif privé», indique Michel Mouillart, professeur d'économie à Paris Ouest et auteur des rapports de l'observatoire : «La pression de la demande s'est allégée, même sur les territoires où l'insuffisance de l'offre locative privée est propice à l'expression des déséquilibres.» Les loyers de marché ont pourtant progressé de 1,1% sur les cinq premiers mois de 2014 en glissement annuel, alors que, dans le même temps, la hausse des prix à la consommation s'est établie à 0,7% selon l'Insee. Mais pour Clameur «l'activité du marché est maintenant descendue à son point le plus bas depuis 1998».     Moins vite que l'inflation

L'observatoire identifie cet essoufflement depuis quasiment une décennie : «Dès 2006, les loyers de marché augmentent moins vite que l'inflation», affirme en effet Michel Mouillart. Clameur, qui regroupe une trentaine des principaux opérateurs de l'immobilier en France (promoteurs, agences, bailleurs, foncières, etc.) estime cette progression

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • er3dw le vendredi 27 juin 2014 à 15:01

    baisse des loyers + augmentation des taxes et impôts = fuyez au plus vite l'investissement locatif

  • supersum le mardi 17 juin 2014 à 10:36

    L'état va devoir trouver d'autre voie pour se faire de l'argent et ces fameusx 3% de déficit, mes impots ont été divisé de 1/3 et j'ai bien l'intention de les diviser encore de 2/3 malgré les augmentations

  • supersum le mardi 17 juin 2014 à 10:31

    Bientôt l'arrêt total du locatif, moi je n'ai plus qu'un locataire et c'est le dernier, je conseille à tous ceux qui louent de commencer à économiser pour acheter

  • lm123457 le mardi 17 juin 2014 à 10:11

    POur une baise de l'immobilier, il faudrait 1) que le gvt n'ait pas intérêt à ce qu'il monte. Or, si l'immobilier baisse de 30% (ce serait rien encore) on perd au moins 1 point de croissance. Le gvt PS ne peut pas se le permettre, donc il ne fera rien. 2) que les loyers cessent d'augmenter mécaniquement. Il faut qu'ils _baissent_ mécaniquement. 3) amorcer une décrue très nette des APL, mais aussi des allocs et des HLM pour familles (imm.igrés) très nombreuses.

  • fortunos le mardi 17 juin 2014 à 09:33

    Il faut que la baisse des loyers se poursuivre pour arriver au niveau du pays modele l'Allemagne:encore 50 % de baisse ce serait l ideal!!