Immobilier : les villes où il ne faut absolument pas investir !

le
7

Selon une étude du Laboratoire de l'immobilier, il existe une liste noire des villes où il faut éviter d'investir via le dispositif Pinel. Sinon gare aux déconvenues. Tous les conseils pour éviter les mauvaises surprises lors d'un investissement locatif avec la journaliste Emilie Chaussier. Ecorama du 11 octobre 2016 présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • er3dw il y a un mois

    surtout ne pas investir dans l'immobilier locatif. regardez les gens qui ont investi il y a quelques année combien ont ils perdu sur le capital? et quand vous avez déduit les impots taxes contributions prélèvement et impayés le rendement est nul

  • scheyde1 il y a un mois

    La reprise de Béziers par les républicains (à ne pas confondre avec Les Républicains) sera longue et difficile.

  • sibile il y a un mois

    la rentabilité locative est déjà nulle à Paris depuis plusieurs années

  • bullpat il y a un mois

    bezier a eviter c clair

  • ramseslj il y a un mois

    Quand les taux d'epargne type livret A ou Ing ne propose que 0,15 ou au mieux 0,35%, quand les actions sont d'un risque difficile à accepter, quand l'assurance vie pompe des frais énormes, je ne vois pas d'autre choix que l'immobilier mais j'attends les propositions !!!

  • vologda2 il y a un mois

    A un certain moment 5/6 ans au plus les px de l'immo vont s'aligner sur la réalité de l'économie francaise et là ca va faire très mal...-50 à -60% à prévoir sur 10 ans au mieux...immo à par residence principal ne pas y toucher

  • ericlyon il y a un mois

    Le plus simple c'est de ne plus investir dans l'immobilier sinon pour acheter sa résidence principale ou éventuellement une résidence secondaire. Il y a longtemps que l'investissement immobilier n'est plus rentable même avec les aides et/ou défiscalisation, les prix ne montent presque plus et les rendements brut locatifs sont de plus en plus faibles et donnent donc des rendements nets négatifs (pertes).