Immobilier : les ventes reprennent en Espagne

le , mis à jour à 11:57
0

Pour la première fois depuis 2010, les ventes de logements ont à nouveau légèrement progressé en Espagne. Les signes d’une reprise du secteur immobilier se précisent.

Une bonne nouvelle pour la pierre espagnole. Selon l’Institut national de la statistique (INE), les ventes de logements ont à nouveau progressé dans la péninsule ibérique en 2014. Une première depuis 2010. Certes, avec près de 391.400 transactions enregistrées sur l’année écoulée, la progression n’est que de 2,2 % mais c’est un signe encourageant pour la reprise du secteur immobilier. A noter: le marché a été tiré avant tout par l’ancien, avec un bond des ventes de 18,4 %, alors que dans le neuf, les transactions ont encore reculé de 16,9 %.

Après six années de crise précipitée par l’éclatement de la bulle immobilière en 2008, le signal est très encourageant. Mais le pays est encore loin de renouer avec ses niveaux de 2007, quand 775.300 logements avaient été vendus. Pris d’une frénésie de construction, le pays faisait sortir de terre 700.000 logements chaque année autant qu’en France, Allemagne et Angleterre réunies.

Les prix immobiliers continuent de baisser mais leur recul a ralenti à 2,7 % en moyenne en janvier par rapport au même mois de 2014, soit le repli le plus faible depuis 2008, a annoncé de son côté le cabinet d’estimations immobilières Tinsa (Tasaciones Inmobiliarias SA). «Ces chiffres confirment la tendance à la stabilisation du secteur immobilier constatée depuis le deuxième trimestre 2013», a souligné Tinsa. Les prix immobiliers ont chuté de plus de 40 % en moyenne depuis les sommets atteints en 2007.

C’est dans ce contexte que le groupe Pierre & Vacances Center Parcs avait annoncé fin janvier la signature d’un partenariat avec Morgan Stanley Real Estate Investing. Les deux associés projettent d’acquérir 3.000 à 8.000 appartements et maisons en Espagne, «sur la côte méditerranéenne et les Baléares» au cours des 18 prochains mois. Des acquisitions qui permettrait à Pierre & Vacances de doubler au moins le stock de 3.000 appartements qu’il gère déjà en Espagne.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant