Immobilier: les prix vont se maintenir au delà des 8300 euros à Paris

le
20
Même si le nombre de ventes commence à baisser, les prix à Paris ne faiblissent pas. Dans les mois qui viennent, il devraient se maintenir au-dessus de 8300 euros selon les notaires.

Toujours pas de baisse en vue pour l'immobilier parisien. Alors que bon nombre de professionnels avaient déjà indiqué que le troisième trimestre marquait un début de retournement du marché de la pierre, les notaires d'Ile de France relèvent, eux, une «surprenante résistance sur les prix». Leurs statistiques du troisième trimestre indiquent ainsi un mètre carré à 8360 euros en moyenne, en progression de 2,7 % sur un trimestre et de 19,1 % sur un an.

Pire encore, les chiffres de leur «indicateur avancé», celui qui recense les promesses de vente qui se concrétiseront en moyenne le trimestre suivant, sont du même ordre. Après une «micro-diminution» en août, les dernières promesses enregistrées en octobre place le mètre carré à 8340 euros. Au passage, les notaires relèvent également une présence plus importante des étrangers dans les achats en Ile-de-France qui représentent 7,3 % des acheteurs, l'un des plus hauts niveaux en dix ans.

C'est sans doute l'importance de la demande et le statut de valeur refuge plus présent que jamais qui maintiennent le marché à ces niveaux. Récemment encore un somptueux hôtel particulier du quartier Invalides (VIIe) s'est négocié à 29 000 euros le mètre carré tandis que dans le quartier Odéon, dans le VIe arrondissement, le prix médian du mètre carré s'établit à 13750 euros.

Moins de transactions

Le seul indicateur orienté clairement à la baisse concerne les volumes de ventes. A Paris, les transactions d'appartements anciens ont reculé de 9 % au troisième trimestre par rapport à l'an dernier, bien plus qu'en petite couronne (-4 %) alors que les ventes ont progressé de 3 % en grande couronne.

Face à des prix qui se maintiennent à des niveaux aussi élevés, de nombreux acheteurs sont poussés à s'éloigner. Le département du Val d'Oise est l'un des gagnants de cette évolution puisque les ventes d'appartements neufs et anciens y ont connu des bonds significatifs (+8 % et + 12 % sur un an).

LIRE AUSSI :

» Léger sursaut des prix de l'immobilier à Paris

SERVICE :

Retrouvez les annonces immobilières à Paris avec Explorimmo

SUIVEZ LE FIGARO IMMO SUR :

» Twitter : @LeFigaro_Immo

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • zyg le dimanche 27 nov 2011 à 16:54

    A tous ceux qui pensent que Paris c'est trop cher, je vous conseil de vous intéresser à l'immobilier à Berlin, ou les prix sont 3 à 4 fois moins cher qu’à Paris et représentent un fort potentielLes loyers augmentent de 6% à 8% par an même en période de crise.Consulter le site web de l’agence ADEN Immobilier.

  • zyg le dimanche 27 nov 2011 à 16:49

    En février il y aura encore moins des biens à la vente (nlle loi sur les plus values locatives)Alors là on verra comment les prix vont évoluerMoins des biens et autant d'acheteurs = HAUSSE

  • gacher le samedi 26 nov 2011 à 14:57

    les prix ne baissent que lorsque les biens sont en vente depuis trop longtemps. Les propriétaires alors baissent les prix et le retard est rattrapé. patience le marché s'effondre et ils n'ont pas encore compris.

  • roux1238 le vendredi 25 nov 2011 à 00:44

    la vérité si je mens !!!http://www.lavieimmo.com/prix-immobilier/immobilier-paris-et-l-ile-de-france-ont-la-gueule-de-bois-13417.html

  • joffy le jeudi 24 nov 2011 à 22:15

    On dirait que les pros de la communication paniquent. Lol

  • portie22 le jeudi 24 nov 2011 à 22:12

    http://www.portierimmo.fr/agence-immobiliere.htm?idp=286528&lang=frsur la côte d'azur, c'est plutôt une baisse qui est constatée.

  • M3785586 le jeudi 24 nov 2011 à 20:52

    Plus dure sera la chute !!!! Et bien dommage pour ceux qui auront investi en lisant ce type d'articles, notez par ex "il devraient se maintenir....." , ça veut dire que ça ira pas plus haut et que vous payez actuellement plein pot pour un bien qui va perdre beaucoup plus que vous ne pensez l'imaginez mais si vous avez beaucoup d'argent à perdre c'est votre choix ;-)

  • MILLE13 le jeudi 24 nov 2011 à 18:25

    Avec un marché - erreur de frappe- merci

  • MILLE13 le jeudi 24 nov 2011 à 18:21

    Avec un marcher à 8300€ le m² comment a-t-il pu progresser de 19,1% sur l'année, alors que nous étions déjà à 8000€ en janvier?

  • marc2750 le jeudi 24 nov 2011 à 18:16

    Finalement je ne ne suis pas si mal dans ma province de bouseux