Immobilier : les prix du neuf des grandes villes cesseraient leur baisse

le
7
Johnny Habell/shutterstock.com
Johnny Habell/shutterstock.com

(Relaxnews) - Les programmes haut de gamme tirent encore leur épingle du jeu, selon Trouver-un-logement-neuf.com qui a publié son baromètre lundi 18 novembre. Mais de manière générale, le recul estival et très urbain des prix du neuf s'amenuise.

À 675.340 euros pour un trois-pièces fraîchement construit, mi-novembre, la capitale reste dans le top cinq des villes françaises les plus chères. Mais elle ne tient pas la tête de ce classement de l'immobilier neuf. Cannes occupe la deuxième place avec un prix moyen de 678.350 euros pour la même surface, et Saint-Tropez la première avec 842.000 euros.

+72,19% à Aix-les-Bains

D'après le baromètre de Trouver-un-logement-neuf.com, une tendance se dégage dans son état des lieux des plus fortes évolutions deprix du mois de novembre : hormis Rouen, les grandes villes françaises n'en font plus partie. Désormais, les plus belles progressions sontenregistrées dans des villes modestes. Aix-les-Bains a flambé de +23,72% en six mois, Levallois-Perret atteint +23,72%, Sète +9,24% ouObernai +8,88%. Pour ces trois dernières communes, les augmentations enregistrées seraient le résultat de la commercialisation deprogrammes haut de gamme selon Trouver-un-logement-neuf.com

Le grand écart des prix du neuf

En outre, les écarts entre les villes les plus chères et les moins onéreuses se creusent. Près de Béziers à Marseillan où l'on peut s'offrir le trois-pièce neuf le moins cher de France avec 132.500 euros, les prix reculent de 10% en six mois. En revanche, la très onéreuse Saint-Tropez continue de progresser de +2,2% et Cannes de +5,6% sur la même période.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dlabore le lundi 25 nov 2013 à 18:18

    Baisse des ventes : et les prix augmentes hi hi

  • olive84 le mardi 19 nov 2013 à 11:19

    encore un article ss interet..aucune analyse de fond...

  • M1693744 le mardi 19 nov 2013 à 09:28

    6 villes en France voient leur prix grimper et les "analystes" y voient le retour de la flambée de l'immo, c'est ridicule.les Français qui veulent acheter avec des revenus moyens doivent s'endetter jusqu'à 70 ans ou pousser la mémé ds les escaliers ...

  • M3567571 le mardi 19 nov 2013 à 08:28

    les prix ont cessé de baisser car ils dégringolent.

  • grandmar le mardi 19 nov 2013 à 07:53

    de quoi se plaignent les agents immobiliers si tout va bien? peut-on avoir les chiffres sur l'ancien? Les chiffres ne diraient surement pas la même chose!

  • emnbenj le lundi 18 nov 2013 à 21:40

    analyse tres parcelaire

  • omigda le lundi 18 nov 2013 à 21:27

    les riches sont les seuls à acheter de l'immo, les pauvres louent ou s'endettent!