Immobilier : les prix continuent de baisser au troisième trimestre

le
8
photobank.ch/shutterstock.com
photobank.ch/shutterstock.com

(Relaxnews) - L'agence immobilière Laforêt constate que la tendance à la baisse se poursuit avec -0,5% sur le troisième trimestre 2014.

Elle ajoute aussi que cette baisse s'établit à -2,5% sur les 9 premiers mois de l'année. En Île-de-France, les prix perdent 0,7%. En régions, ils reculent de 0,8%.

En ce qui concerne le prix moyen au m2, il s'établit à 2.835 ¤ au niveau national. A Paris, il est de 8.026 ¤ (avec -0,5% sur 9 mois) contre 3.643 ¤ en Île-de-France ( avec -2% sur 9 mois) et 1.989 ¤ en régions (avec -3% sur 9 mois).

Mais cette baisse des prix n'invite pas forcement à la transaction. Laforêt souligne une diminution du volume des transactions de 4,5% au troisième trimestre. Dans la capitale et en Île-de-France, il baisse de 4% et de 5,5% en régions.

L'agence immobilière note que les grandes villes résistent mieux à cette chute contrairement aux zones urbanisées où le nombre de transactions diminue.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lio3 le vendredi 24 oct 2014 à 13:26

    Normal ...on va quand meme pas payer une deuxieme retraite a la generation du baby boom via le rachat de leur propriete au double de son prix d'equilibre alors que notre systeme ne sera pas capable de nous payer de retraite a notre generation...il faut attendre une vraie baisse pour rentrer

  • CHAKHO le jeudi 23 oct 2014 à 19:19

    Il faut encore une baisse beaucoup plus importante pour revenir à des prix cohérents avec les fondamenteaux de l'économie (voire les graphiques de Friggit)

  • lio3 le jeudi 23 oct 2014 à 16:56

    Le gouvernement Francais a fait l'erreur de soutenir l'immobilier via des niches fiscales pour garder l'argent en France et favoriser des rentes de siuation au lieu de se construire un tissu fort d'entrepreises de Petite et Moyenne cap aujourd'hui ils doivent faire machine arriere pour montrer qu on ne peut pas continuer sans relancer son tissu economique ou sinon ils seront la proie des marches financiers. Le gouvernement doit etre fort en face du lobby immobilier.

  • lio3 le jeudi 23 oct 2014 à 15:43

    La dynamique est enclenchee...La France est en train de subir une attaque speculative sur ses obligations d'Etat car elle est jugee par le monde comme la mauvaise eleve de l'Europe. Mecaniquement. les taux d'interet vont remonter en France ce qui est tres detrimental pour l'immobilier. Sur le plan national des mesures comme la loi ALLUR et une fiscalite douloureuse viennent achever cette valeur refuge par les investisseurs traditionels...c'est un mal necessaire pour relancer l'eco via actions/OC

  • M8623263 le jeudi 23 oct 2014 à 14:53

    Cette baisse est jugulée par les taux extrêmement bas des crédits immobiliers mais le nombre de transactions ne cesse de diminuer. Les prix vont encore beaucoup chuter car l'immobilier extrêmement surévalué asphyxie l'économie française et empêche toute croissance durable. Il est à présent urgent d'attendre, les prix redeviendront 'normaux' après 40% de chute !

  • saltamon le jeudi 23 oct 2014 à 14:35

    baisse -2.5, le de france -0.7, en region -0.8... Et une suite de nombres encore, aussi incoherents. On dirait que l'on cherche a noyer une poisson.

  • DOUBLE00 le jeudi 23 oct 2014 à 14:21

    cela fait trop longtemps que l'immobilier monte vive l'inversion

  • GTI16 le jeudi 23 oct 2014 à 13:00

    Qui peut s'étonner de cette baisse des prix, et ce n'est que l'amorce, que le début. Le citoyen moyen est matraqué par les dindon et ses ouailles, on n'y arrive plus, nous sommes au bord de l'explosion .