Immobilier : les primo-accédants souvent bénéficiaires des taux les plus bas

le
0

Selon les chiffres du réseau Vousfinancer, les primo-accédants bénéficiaient très souvent des meilleurs taux de crédit immobilier en octobre. Détails.

Les primo-accédants favorisés

D'après le dernier baromètre du réseau de courtiers Vousfinancer, si les primo-accédants ne représentaient que 46 % des emprunteurs en 2017, ils profitaient très souvent des taux d'intérêt les plus attractifs. Dans la quasi-totalité des villes incluses à l'analyse (10 sur 12), les taux de crédit immobilier les plus bas ont été obtenus par des ménages accédant pour la première fois à la propriété, souvent avec un profil engageant et des niveaux d'apport élevés.

Le taux le plus attractif obtenu à Nantes

Ainsi, c'est un couple de primo-accédants trentenaires nantais sans enfant, justifiant de 6 700 euros de revenus par mois, avec un apport personnel de 20 000 euros et pour l'achat d'un bien à 600 000 euros qui a bénéficié du meilleur taux de crédit immobilier en octobre (sur 20 ans hors assurance), à hauteur de 1,24 %. Tandis qu'à Clermont-Ferrand, un célibataire de 29 ans, primo-accédant également, a réussi à décrocher un taux de 1,4 % sur la même durée, avec des revenus mensuels de 2 500 euros, 18 000 euros d'apport, pour financer un bien à 145 000 euros.

Des écarts importants entre les villes

À noter que l'on observe des écarts importants entre les villes : du meilleur taux de prêt immobilier sur 20 ans enregistré à Nantes, de 1,24 %, on passe à un taux au plus bas de 1,60 % à Bordeaux et de 1,70 % à Lille. Comme on le précise chez Vousfinancer, « en cette fin d'année, certaines banques régionales sont en forte conquête de clientèle, proposant ainsi des taux plus attractifs que dans d'autres régions ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant