Immobilier : les prévisions du Crédit Foncier

le
1
immobilier-en-baisse-©Fotolia
immobilier-en-baisse-©Fotolia

(lerevenu.com) - Crédit Foncier Immobilier, filiale de conseil et d'expertise du Crédit Foncier, livre son analyse du marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse des volumes et une stabilité des prix en trompe l'?il.

Dans un contexte de fort attentisme des ménages, Crédit Foncier Immobilier prévoit un volume de 645 000 transactions dans l'ancien pour 2013, soit une baisse annuelle de 9% et un recul de 20 % en deux ans (808 000 transactions en 2011).

Les prix ont inégalement résisté jusqu'en début d'année en Île-de-France, est-il constaté. Les fléchissements déjà amorcés en Province ont également touché Paris, et au final les évolutions constatées sont différenciées selon les secteurs. A Paris les prix évoluent de -1,1 % au 2e trimestre 2013 (par rapport au 2e trimestre 2012), de 0,3 % en petite couronne francilienne et de 0,4 % en Province.

Les réalités du marché sont toutefois déformées par la statistique qui affiche une apparente résistance des prix, précise le Crédit Foncier Immobilier. En fait, la sélectivité des acquéreurs s'accroît et seuls les biens qui offrent un très bon rapport qualité/prix parviennent à s'échanger, ce qui masque la baisse globale du prix de l'ancien.

Pour les prochains mois, les prévisions d'évolution de prix de Crédit Foncier Immobilier diffèrent selon les marchés :

* sur les marchés caractérisés par une pénurie d'offre (Paris, centres des grandes métropoles régionales?), les prix pourraient subir une nouvelle décote, même légère, tandis que les biens avec défauts accuseraient une décote plus sensible.

* sur les autres marchés, la sélectivité des acheteurs devrait s'accroître et entraîner une baisse des prix encore plus nette, voire un blocage des ventes pour les logements présentant des défauts (qualité, localisation?).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • julemai le mercredi 16 oct 2013 à 17:19

    Une alternative a tenter : l'echange definitif