Immobilier : les notaires conseillent l'immobilisme

le
9
RTimages/shutterstock.com
RTimages/shutterstock.com

(Relaxnews) - Immonot.com publie ce 10 décembre son enquête bimestrielle sur la tendance du marché immobilier réalisée auprès d'études notariales. Et retient deux caractéristiques pour cette fin d'année : les prix baissent - mais pas partout -, et les notaires recommandent de repousser les décisions d'achat ou de vente d'un bien.

Après un été morose, et un automne décourageant pour le marché immobilier, la fin d'année apparaît plus prometteuse, selon Immonot.com. Ce site d'immobilier notarial, qui vient de publier son enquête sur les mois de septembre et octobre 2012, l'a mesuré auprès des notaires interrogés. 35% d'entre eux anticipent une amélioration de leur activité, contre 28% deux mois plus tôt.

Autre constat révélé au travers de cette enquête : la baisse des prix des logements est très proche de celle exprimée lors du déclenchement de la crise des subprimes, à l'automne 2008. Un recul qui pourrait être accentué par le report sur la bourse des valeurs des investisseurs immobiliers, augure Immonot.com. Pour autant, les prix évoluant en fonction des revenus, cette baisse devrait surtout toucher les banlieues, ainsi que les milieux ruraux et semi-ruraux. Le coeur des villes, où se concentrent les plus hauts revenus, semble moins sensible aux effets de la crise.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M720531 le mercredi 12 déc 2012 à 20:58

    Les notaires prépareraient-ils le terrain pour la réduction de leurs effectifs, crise oblige, qu'ils en s'y prendraient pas autrement.Après le bâtiment et les agences immobilieres, les charges vont-elles licencier ? Vite, que les notaires, ces renégats, soient eux aussi déchus de leur nationalité française !

  • frk987 le mardi 11 déc 2012 à 17:12

    Une certitude : je vous invite à consuler le site de la FNAIM (hors Paris, c'est un cas totalement à part), regardez les prix, il reste 80% d'irrecductibles et 20% qui proposent enfin les prix réels du marché (-20%) sur un an .

  • msglyon le mardi 11 déc 2012 à 12:35

    Sur que si immonot avait su anticiper les mouvements du marché depuis 2006, ça se saurait ! Ce qui peut se lire entre les lignes de leur projection, c'est que le marché ne sera pas flambant l'année prochaine, mais qu'il ne sera pas non plus catastrophique. En fait, il semble que les prévisions de chute des prix soient modifiés vers une vision plus sectorielle du marché. Une partie qui décroche, le reste stable voir en hausse. La hausse des marchés actions n'entrenant pas forcement une baisse imm

  • pstl le mardi 11 déc 2012 à 11:58

    bon attention quand même il s'agit là d'un topo d'une société privée gérant un site internet d'annonces et qui a fait son petit sondage chez ses clients. Il ne s'agit là donc en aucun cas de la position du notariat sur l'immobilier, bien faire la part des choses car ca parait pas évident à la lecture de cette news

  • supersum le mardi 11 déc 2012 à 09:44

    oui attendons 2014 la suppression de l'abattement de 20% et la nouvelle surtaxe de 6% pour être racketté à 40,5%, ça c'est des conseillers !

  • church01 le mardi 11 déc 2012 à 09:23

    Je suis assez d'accord avec les notaires car la situation économique et juridique dans ce domaine n'est pas stable. Il suffirait d'une hyperinflation pour que les vendeurs soient payés en monnaie de singe et les acheteurs pliés par le montant exhorbitant du bien.

  • redsdead le mardi 11 déc 2012 à 08:31

    moogway, la nexs est relayé par relaxnews ... pas étonnant qu'ils se limitent au copier/coller! Mais au moins t'es prevenu des le début.

  • lyvan le mardi 11 déc 2012 à 08:04

    Les notaires disent d'attendre pour une bonne raison, téléguidée par le lobby immobilier Duflot est en train de rétablir tous les cadeaux fiscaux à l'immobilier. Dans la période de crise budgétaire où nous nous trouvons, voilà un bel exemple de politique de gauche ! Duflot est une carriériste incompétente et prète à tout.

  • moogwai le lundi 10 déc 2012 à 20:53

    Toujours le même blabla d'incompétents manipulateurs de statistiques relayé par des journalistes ne pratiquant même plus leur métier mais se contentant de copier coller