Immobilier : les futurs acquéreurs recherchent avant tout dans l'ancien

le
3
Un tiers des sondés prévoit d'acquérir un logement pour la première fois, et trois répondants sur dix ont un budget de plus de 250.000 euros. (Goodluz/shutterstock.com)
Un tiers des sondés prévoit d'acquérir un logement pour la première fois, et trois répondants sur dix ont un budget de plus de 250.000 euros. (Goodluz/shutterstock.com)

(Relaxnews) - Contrairement aux idées reçues, l'immobilier neuf n'attire pas tant que ça les acquéreurs potentiels. C'est le constat établi par une étude menée par Immonot.com, rendue publique ce jeudi 18 juin. Près de neuf acquéreurs sur dix (87%) affirment ainsi rechercher un bien dans l'ancien.

Le site immobilier d'annonces de notaires s'est intéressé au profil des acheteurs immobiliers en France. Résultat : la majorité des acquéreurs est quadragénaire (70% ont 45 ans), la moitié fait partie de la cible CSP+, et les deux tiers ont un salaire mensuel net de plus de 2.300 euros.

Autre constat : un tiers des sondés prévoit d'acquérir un logement pour la première fois, et trois répondants sur dix ont un budget de plus de 250.000 euros.

Cette enquête a été réalisée en avril et mai derniers, auprès de plus de 5.000 internautes abonnés au Journal des notaires ou aux "alertes immo" d'Immonot.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4358281 le vendredi 19 juin 2015 à 10:04

    A Rennes le neuf se construit sur le bord des avenues ..à grande circulation permanente ..! si tu as une terrasse tu mets les boules Quies pour manger dehors ..c'est ce que nos écolos appellent"le nouveau cadre de vie" ..

  • mege123 le vendredi 19 juin 2015 à 09:00

    d accord a 100% avec jack 0007

  • Jack0007 le jeudi 18 juin 2015 à 18:20

    C'est une évidence. Sans la défiscalisation pour les riches et les prêt à taux zéro pour les moins riches, le marché de neuf sera mort. Pour les 90% aux milieux, le neuf est très cher et de mauvaise qualité.