Immobilier : les banques premier facteur de blocage

le
0
DR
DR

Pour les personnes interrogées, les établissements bancaires sont de loin "l'acteur qui a le plus d'influence" sur le marché de l'immobilier : elles sont citées à 49%, loin devant le gouvernement (15%), les agents immobiliers (15%), les acheteurs (14%) et les vendeurs (7%), dans cette enquête Ipsos pour le réseau immobilier Orpi. Et près d'un Français sur deux (45%)

les juge "les mieux positionnées pour débloquer le marché", là encore loin devant le gouvernement (34%) ou les vendeurs (9%). Or pour près de six Français sur dix (59%), l

es banques se montrent au contraire "de plus en plus exigeantes et sélectives dans l'attribution de crédits", alors même que les taux d'intérêt des crédits immobiliers sont tombés à 2,68% en moyenne au mois d'août, soit leur plus bas niveau depuis quelque 70 ans.

(lerevenu.com) - Pour débloquer le marché immobilier, près d'un Français sur trois (32%) préconise le retour à

"plus de souplesse dans les conditions d'accès au crédit", devant une amélioration des aides aux ménages accédant à la propriété (26%) ex-aequo avec une politique fiscale plus favorable (26%). Pour Bernard Cadeau, président du réseau Orpi, "la donne a changé en quelques semestres" pour les candidats à l'achat immobilier, auxquels les banques demandent "un apport personnel plus conséquent, ce qui fait qu'

un ménage éligible à un crédit de 200.000 euros il y a deux ans ne le sera peut-être plus aujourd'hui"

. "Si on laisse faire les choses, il y aura

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant