Immobilier : le secteur de la construction retrouve la santé

le
0

Après un bon début d’année, les permis de construire ont bondi de 10,3% entre avril et juin par rapport à la même période de 2015. L’Ile-de-France, la Bretagne et la Corse sont les régions les plus dynamiques.

La reprise du secteur immobilierneuf se confirme. Entre avril et juin, les mises en chantier de logements neufs ont augmenté de 5,7% (90.800 unités), par rapport à la même période de 2015, a annoncé jeudi le ministère du Logement.

Dans le même temps, les permis de construire accordés pour des logements neufs ont eux bondi de 10,3% sur un an (à 103.800). L’embellie a été particulièrement marquée pour les logements collectifs (+12% à 208.000 unités), dopés notamment par le dispositif de défiscalisation Pinel et le prêt à taux zéro (PTZ), plus souple et généreux depuis le 1er janvier. Celui-ci profite également aux acquéreurs de maisons individuelles, dont les permis de construire ont augmenté de 7,5% par rapport au trimestre précédent et de 6,2% par rapport au 2ème trimestre 2015. À la peine ces derniers temps, les mises en chantiers des logements en résidence (pour seniors, étudiants ou dédiés au tourisme), un segment de niche se sont envolées de 38,8% (6800 unités). Dans ce cas, les investisseurs bénéficient du dispositif Censi-Bouvard, qui a été reconduit en 2017, tout comme le PTZ et le dispositif Pinel.

Sur un an, le nombre de mises en chantier a augmenté de 4,9% (en juin, 355.800 chantiers lancés sur 12 mois) et les permis de construire de 8,9% (405.700).

Par région, c’est en Ile-de-France que la construction de logements neufs demeure la plus soutenue. Le nombre de logements commencés s’est envolé de 25,5% au cours des 12 mois achevés fin juin (67.700 unités). Suivent la Corse (+25,4% à 3.800), la Bretagne (+9,9% à 20.100) et la Provence-Alpes-Côte d’Azur (+9,7% à 32.500).

En revanche, d’autres régions sont toujours à la peine. Les mises en chantiers ont ainsi baissé en Nord-Pas-de-Calais-Picardie (-20%), Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine (-6,3%) et Auvergne-Rhône Alpes (-3,4%).

En ce qui concerne les permis de construire, hormis le micro-marché de la Corse (+100,1% sur un an), la Bretagne (+23,8%) et l’Ile-de-France (+25,5%) restent les régions les plus dynamiques. D’autres a contrario continuent de souffrir, comme le Centre-Val de Loire (baisse de 10% des permis de construire sur un an) et le Nord-Pas-de-Calais-Picardie (-9%).

Baisse des stocks de logements invendus

«L’élan retrouvé de la construction se traduit, dans les derniers indicateurs de tendances publiés par l’INSEE lundi 25 juillet, par l’optimisme croissant exprimé par l’ensemble des professionnels du secteur», souligne le ministère du Logement. Les promoteurs anticipent ainsi une poursuite de la hausse des mises en chantier dans les prochains mois et «sont de plus en nombreux à signaler une baisse de leurs stocks de logements invendus». Chez les artisans, la confiance sur les perspectives de long terme du secteur s’améliore fortement, et le solde entre opinions positives et négatives repasse nettement au-dessus de sa moyenne de long terme, pour la première fois depuis avril 2011.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant