Immobilier : le prix des logements anciens en baisse de 2,2%

le
0

Depuis trois ans, les prix des logements anciens baissent en pente douce en France : un recul de 2,2% au quatrième trimestre 2014 sur un an.

Le prix des logements anciens en France a reculé de 2,2% au quatrième trimestre 2014 sur un an, selon l'indice Notaires-Insee publié jeudi. La baisse a été quasi identique pour les appartements, dont le prix a reculé de 2,3% sur les trois derniers mois de l'an dernier, comparés à la même période de 2013, et pour les maisons (-2,1%), selon ces données provisoires. «Si les taux d'intérêt restent aussi bas, les prix reculeront de 3 % au maximum», expliquait le mois dernier au FigaroLaurent Vimont, président de Century 21.

Sur les trois derniers mois de l'année comparés au trimestre précédent, les prix des logements anciens ont cédé 1%, avec un recul qui s'accentue pour les maisons, en repli de -1,1% après -0,5% au troisième trimestre, tandis qu'il s'atténue légèrement pour les appartements (-0,8% après -1,1%). En Ile-de-France, la baisse des prix des logements est la même, au quatrième trimestre, qu'au troisième: -0,5% sur le trimestre, -2% sur un an. Le prix des maisons recule légèrement plus (-0,7% sur le trimestre, -2,1% sur un an) que celui des appartements (-0,4% et -1,9%).

En province, la baisse des prix des logements anciens s'accentue: -1,1% sur le trimestre, -2,3% sur un an. La baisse est similaire pour les appartements (-1,1%) et pour les maisons (-1,2%) sur le trimestre, mais elle est un peu plus marquée pour les appartements (-2,7%) que pour les maisons (-2,1%) sur un an. De son côté, le volume annuel des transactions est en léger recul de 2,4%, en 2014 sur un an, avec 700.000 ventes estimées par les notaires. En 2013, le volume de transactions avait en revanche progressé de 2,7%.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant