Immobilier : le prix des logements anciens a baissé de 1,9% sur un an

le
0
Immobilier : le prix des logements anciens a baissé de 1,9% sur un an
Immobilier : le prix des logements anciens a baissé de 1,9% sur un an

Les prix des logements anciens en France ont progressé de 0,3% au premier trimestre par rapport aux trois mois précédents, mais sont toutefois restés en repli de 1,9% sur un an, selon l'indice Notaires-Insee publié jeudi.

De janvier à mars, les prix des appartements se sont effrités de 0,2% tandis que ceux des maisons progressaient de 0,6%, selon ces données provisoires. De même en Ile-de France, les prix ont un peu reculé (-0,4%) sur le premier trimestre, comparé aux trois derniers mois de 2014,

Sur un an, les prix des logements anciens affichent toutefois un recul de 1,9% en France et même de 2,1% en Ile-de-France. Pour les appartements (-2,5%), la baisse est plus marquée que pour les maisons (-1,5%).

INFOGRAPHIE. A Paris, l'écart se resserre entre les quartiers les plus cher et les moins cher

Depuis le premier trimestre 2014, la moyenne du m2 est passée de 8964 à 8702. La différence entre l'arrondissement le plus cher (le 6e) et le moins cher (le 19e) a diminué passant de 5470€ de différence à 4780€. soit 12,6%. Si on prend les deux arrondissements les plus chers (6e et 7e) et les deux les moins chers (19e et 20e), l'écart se resserre aussi de 9990€ début 2014 à 9180€ début 2015, soit -8,1%.

En province en revanche, les prix de l'ancien ont légèrement augmenté au premier trimestre (+0,6%) comparé au trimestre précédent, après avoir cédé 1,5% sur les trois derniers mois de 2014. Cette hausse est plus accentuée pour les maisons (+0,7%) que pour les appartements (+0,4%).

Sur un an toutefois, comme en région parisienne, les prix des logements anciens en province s'inscrivent toujours en baisse (-1,8%).

Le recul est plus marqué pour les appartements (-2,4%) que les maisons (-1,5%).

Quant au volume de transactions, il s'est «stabilisé» au premier trimestre, estiment les notaires, puisqu'en mars le nombre d'opérations réalisées sur les 12 derniers mois était d'environ 698.000, contre 691.000 en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant