Immobilier : le  Français aimeraient acheter à la campagne

le
5

76 % des Français aimeraient vivre en province, contre 22 % en Île de France, selon le baromètre Explorimmo/Ifop. Parmi eux ; 85 % font parti des 18-24 ans.

Leur nombre va s'amenuisant. Selon le 6ème baromètre Explorimmo/Ifop publié ce mardi, seul 5 % des Français auraient le projet d'acquérir un bien immobilier dans les six prochains mois. Et s'ils devaient le faire les trois quarts d'entre eux choisiraient de s'installer en province. 70 % privilégieraient ainsi de plus des petites villes d'au plus 20 000 habitants. Ils sont même 12 % à s'imaginer vivre dans un hameau de moins de 10 maisons. A contrario, seuls 10 % souhaiteraient acheter dans une grande ville, de 20.000 à 10.000 habitants, plaçant Paris à la première place de leur choix (4 %).

Ce désir de verdure touche principalement les jeunes, âgés de 18 à 24 ans, et les Français proche de la retraite (50 ans et plus). La grande majorité des personnes souhaitant s'installer à la campagne est inactive, et pour 92 % d'entre-eux, disposent de revenus inférieurs à 1 200 euros par mois. Selon le baromètre, la tendance est donc le reflet d'une situation économique difficile.

Avec un budget moyen de 210.638 euros, en légère diminution par rapport à septembre 2013 (217.934 euros), et malgré un apport personnel moyen plutôt important (91.944 euros), l'accès aux grandes villes de l'Hexagone, notamment aux grandes surfaces, restent proscrits. «Plombés par un contexte économique qu'ils jugent difficile et une véritable crise de confiance politique, les Français restent actuellement très prudents», explique Guillaume Teilhard de Chardin, directeur d'Explorimmo. Enfin, les Français qui souhaitent acheter privilégient l'acquisition d'un bien ancien, et si possible d'une maison.

  * Baromètre Explorimmo/Ifop des intentions d'achat immobilier, réalisé en janvier 2014 sur 1002 personnes représentative de la population française.

Les Français déménageront davantage en 2014

11 % des foyers Français auraient déménagé l'an dernier selon le baromètre Ifop pour les Déménageurs bretons. 16 % envisageraient de le faire en 2014. Dans un tiers des cas (32 %), le déménagement se fait pour des raisons professionnelles: un changement de travail, le début d'études, etc. Les Français sont également 46 % à déménager pour des raisons personnelles (premier enfant, divorce, etc). L'Est de la France est la zone qui a le plus bougé l'an dernier, alors que les habitants du nord sont ceux qui bougent le moins.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frerdo12 le lundi 17 mar 2014 à 10:05

    Cela tombe bien, je vends ma maison de campagne dans le Lot à St Cirq Lapopie sur le bon coin: http://www.leboncoin.fr/ventes_immobilieres/636276333.htm?ca=16_s

  • olive2a le mercredi 12 mar 2014 à 14:08

    Ceux qui en rêvent n'ont pas vécus à la campagne...

  • dlabore le mercredi 12 mar 2014 à 13:40

    92% gagnent mois de 1200 € DONC donc aucune chance d'acheter en ville ,tout juste sur le plateau du Larzac

  • remimar3 le mercredi 12 mar 2014 à 11:38

    Les maisons en campagne sont aussi confortables voire plus que celles en ville. Elles ne sont pas soumises aux agressions de la vie courante rencontrées en agglomération, et notamment les incivilités permanentes rencontrées par exemple dans la capitale. Quant aux commodités, en province faire 20Km en voiture ne prend souvent que 20mn sans pb de parking. Vous comparerez cela avec les trajets en métro ou en bus.

  • Lagoden1 le mardi 11 mar 2014 à 22:55

    Cette étude a peu de sens. Les candidats à un habitat campagnard rêvent pour la plupart du prix d'une maison en zone rurale avec le confort et les commodités d'un logement en ville. De belles désillusions en vues !