Immobilier : la fin de l'encadrement des loyers ?

le
4

Alors que la campagne à droite vient d'entrer dans le vif du sujet avec le premier débat, que comptent faire les différents candidats en matière immobilière ? Logement, construction, fiscalité : Explorimmo leur a posé la question de manière précise. L'enquête d'Olivier Marin, rédacteur en chef Explorimmo/ Le Figaro. Ecorama du 14 octobre 2016 présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ramseslj il y a 8 mois

    L'encadrement des loyers m'a convaincu de vendre des biens à Paris ou la rentabilité et le cout des renovations font descendre la rentabilité au niveau du livret A. Le resultat est mediocre car les chambres de bonne se louent toujours bien au dessus des loyers de reference et l'avantage est paradoxalement pour les locataires de grands appartements qui, eux, trouvent des grandes surfaces à des niveaux tres bas. De plus, lorsqu'on supprimera cette loi, les loyers exploseront.

  • sibile il y a 8 mois

    "une situation de rente pour les propriétaires bailleurs" => quelle méconnaissance de la situation ! la rentabilité locative à Paris est quasi nulle depuis plusieurs années ....

  • sibile il y a 8 mois

    il y a 2 façons de détruire une ville : les bombardements et l'encadrement des loyers

  • ECP1988 il y a 8 mois

    Les partisans du non encadrement des loyers prétendent qu'il limite l'offre de logement . Or dans les zones où cet encadrement s'applique , c'est souvent l'impossibilité de construire de nouveaux logements par rareté du foncier qui limite l'offre et crée une situation de rente pour les propriétaires bailleurs . L'encadrement des loyers ne fait que rééquilibrer les rapports économiques entre ces propriétaires et les salariés qui ne sont là que parce qu'ils sont contraints par leur emploi.