Immobilier : la baisse touche les grandes villes

le
11
dr
dr

(lerevenu.com) - Alors qu'à l'échelle du territoire, la baisse des prix reste modérée, certaines grandes villes enregistrent une chute plus importante, allant jusqu'à 10% en rythme annuel, observe le réseau Guy Hoquet l'Immobilier.

Ce phénomène s'inscrit dans une tendance générale, avec un territoire français qui voit ses prix baisser de 2% depuis ces 12 derniers mois et de 1% ces trois derniers mois, explique Guy Hoquet l'Immobilier. Néanmoins, il est plus marqué dans les secteurs les moins actifs économiquement et, désormais, dans certaines grandes villes plus denses.

«Jusqu'à présent, nous faisions le constat d'un marché en mosaïque, qui opposait villes dynamiques et zones désertées, explique Fabrice Abraham, directeur général du réseau. Désormais, nous assistons à une baisse des prix qui se généralise (exception faite de l'Ile-de-France et de Paris notamment, où les prix semblent encore se tenir). Cette diminution touche même fortement des secteurs tendus comme Lyon ou Nantes».

Emblématique de ce phénomène, la ville de Lyon affiche au 3e trimestre 2013 une baisse des prix de 10%, ainsi qu'une baisse de 12% par rapport au 3e trimestre 2012. A Montpellier, si la diminution des prix n'atteint que 1% durant le 3e trimestre 2013, elle est bien de 12% par rapport au même trimestre en 2012. Dans la même veine, Nantes, qui affiche -7% ces 3 derniers mois, a vu ses prix baisser de 12% en un an.

Ce phénomène, qui a démarré au début de l'année 2013, se confirme au 3e trimestre. «Globalement, nos agences constatent une marge de négociation plus importante pour les acquéreurs, qui se retrouvent face à des vendeurs qui commencent à consentir des baisses des prix pour concrétiser leur projet. Nombre d'entre eux étaient restés axés sur des valeurs trop élevées par rapport au marché actuel», précise Fabrice Abraham. «80% de nos transactions correspondent à des ventes de nécessité, et sont donc liées à un futur projet immobilier. De quoi accélérer la prise de conscience de certains vendeurs, pour qui la vente du bien doit être rapide».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ETIHAD le vendredi 11 oct 2013 à 12:32

    comme l'a dit Cécile Duflot sur i-télé, il y a 2 jours en toute fin d'émission, qu'elle espérait voire l'immobilier locatif baisser d'un tiers. Bon bah, si la ministre du logement, fait tout pour faire baisser les prix locatif donc du foncier. C'est sans doute la dernière chose que quelqu'un voudrait voire pour son bien immobilier, mais Duflot l'a décider avec le concours de Hollande. N'oublier pas en MARS, les promotions commencent !

  • M453726 le vendredi 11 oct 2013 à 10:12

    COMPARER ALLEMAGNE ET FRANCE EST UNE ERREUR;;; allez vivre en allemagne... la France reste un si ce n'est le plus beau pays du monde normal que l'immo y soit cher... cela dit si ça baisse et bien tant mieux les taux d'intérets pourront augmenter et là beaucoup déchanteront (moi je préfère donner à un proprio qu'à un banquier...)

  • M4358281 le vendredi 11 oct 2013 à 09:43

    un F4 à 85 000€ comme en Allemagne ..alors là je dis OK l'immobilier rime avec le niveau de vie

  • M4358281 le vendredi 11 oct 2013 à 09:42

    Studio à 125000€ à Rennes ..je ne vois pas les baisses

  • nic.sail le vendredi 11 oct 2013 à 09:10

    il faut 30% de baisse vu le chômage, l'inflation l'immobilier est déconnecté de la réalité du pouvoir d'achat

  • rbeling le vendredi 11 oct 2013 à 09:09

    on dit pas "l'immobilier baisse" mais "le pouvoir d'achat des primo accédants augmente"

  • fortunos le vendredi 11 oct 2013 à 00:20

    pour arriver au niveau du pays modele;l'Allemagne,il faut encore une baisse de 50%,idem pour les loyers

  • Ouakal le jeudi 10 oct 2013 à 22:52

    Mais non l'immobilier ne baissera jamais nous dit-on, l'immobilier c'est la fortune assurée...beaucoup vont déchanter.Avec la crise plus personne n'achète et vu les prix faut être fou.La baisse est inévitable et c'est tant mieux pour les générations futures !

  • secours1 le jeudi 10 oct 2013 à 19:26

    Mon studio à Nice me rapporte du 15% bruts, en location saisonnière.Les éventuels locataires devront encore attendre longtemps ma baisse...

  • ben.doir le jeudi 10 oct 2013 à 18:27

    On me dit a l oreillette que les prix immo ne peuvent pas baisser, que les proprio préfèrent ne pas vendre plutôt que de baisser leur prix....ah mais la bulle immo ca c était avant.