Immobilier : Guy Hoquet s'essaie à la vente privée

le
4
1900 biens sont proposés à prix réduits jusqu'au 15 novembre.

Les promoteurs immobiliers - kaufman &Broad et le breton Celeos - avaient déjà tenté l'expérience. Cette fois-ci, c'est le troisième réseau d'agences immobilières de l'Hexagone qui tente le coup. Guy Hoquet a lancé le 1er novembre une opération vente privée et propose à l'acquisition une sélection de plus de 1900 logements anciens à travers toute la France, avec des rabais de 5% en moyenne pouvant atteindre 20%, selon Frédéric Monsu, directeur général du réseau.

Les biens concernés ont été sélectionnés par les franchisés et validés par le siège. 1731 sont situés en province, 232 en Ile-de France et deux dans Paris intra muros. Il s'agit d'appartements et de maisons mis en vente depuis quelques mois mais n'ayant pas encore trouvé preneurs, ou de biens nouvellement entrés dans les agences mais que les propriétaires sont pressés de vendre pour des raisons familiales ou pour échapper à la nouvelle taxation des plus values. En échange de l'effort consenti sur le prix, Guy Hoquet s'engage à booster la mise en avant du logement, à lui accorder une meilleure visibilité pour favoriser la vente.

4000 inscrits

L'objectif affiché par le réseau est d'offrir un nouveau service pour fluidifier l'accès à la propriété. L'opération devrait aussi permettre à Guy Hoquet d'étoffer son fichier d'acheteurs. Pour découvrir la liste des biens concernés, les acquéreurs potentiels doivent au préalable s'inscrire sur le site pour devenir membre du Club. Une inscription gratuite et sans condition qui les fera néanmoins intégrer le fichier des agents, même s'il est toujours possible de se retirer ensuite. Dans un communiqué, le réseau précise que quelque 4000 personnes ont déjà déposé leurs coordonnées.

La vente est ouverte jusqu'au 15 novembre prochain. Les acquéreurs ont ensuite jusqu'au 30 novembre pour visiter le bien sélectionné, et l'acquérir aux conditions de la vente privée. Le premier qui s'engage sur le bien l'emporte.

LIRE AUSSI :

» Des logements en promo sur le web

» Vente-Privée.com à l'assaut des USA

» L'e-commerce surfe sur la vague de l'achat compulsif

SERVICE :

» Retrouvez les annonces immobilières avec Explorimmo

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • immo73 le lundi 7 nov 2011 à 17:28

    C'est n'importe quoi ce concept de ventes privées dans l'ancien... Cela aurait un intérêt dans le neuf, où les prix sont assez homogènes. Mais dans l'ancien, le prix n'a aucune réalité. Il suffit de signer un mandat +20% plus cher que l'estimation pour le proposer en ventes privées... Est-ce que cette profession va arrêter de prendre les gens pour des quiches ? Innover, d'accord, mais ce genre de mesures est ridiculement risible et ne contribue qu'à décrédibiliser le métier....

  • guy91 le jeudi 3 nov 2011 à 13:58

    pAS d' accord les prix sont fixés avec l' accord des AIi . Les AI se débinent lorsqu on leur dit que c' est eux les plus interessés car leur primes et en rapport avec les prix et tout ça fait boule de neige le propriétaire est également comptant et l' AI propose encore plus cher et pourquoi pas . La spéculation IMMO est autorisée en France. mais les jeunes dans cette affaire?L' offre et la demande c' est bidon tout le monde le sais sauf à PARIS.Plaza seriez vous un AI??????????????????

  • plaza45 le jeudi 3 nov 2011 à 11:54

    pas d'accord avec vous c'est l'acheteur qui fixe le prix en faisant une offre au vendeur , ce n'est pas les agences immobilieres qui fixe le prix mais plutot l'offre et la demande si c'est trop chere vous n etes pas obligé d'acheter resté en location et enrichissés les propriétaires bailleurs

  • guy91 le jeudi 3 nov 2011 à 10:58

    ce n' est pas 20% mais 50% sur tous les biens en ventes dans les agences qui devraient faire dans ces ventes. Les agences sont en partis responsables des prix actuels c' est eux qui evaluent les biens.Joseph