Immobilier : et si 2015 était l'année de la reprise ?

le
0
Malgré de nouvelles perspectives immobilières pour 2015, les conditions d'octroi restent identiques et l'apport de 10% reste la règle. Robert Kneschke/shutterstock.com
Malgré de nouvelles perspectives immobilières pour 2015, les conditions d'octroi restent identiques et l'apport de 10% reste la règle. Robert Kneschke/shutterstock.com

(Relaxnews) - A l'occasion de son 21e Observatoire du Crédit Immobilier, Meilleurtaux.com, courtier en immobilier, a évoqué la nouvelle donne immobilière pour l'année 2015. Au programme, des gains sur les emprunts et des possibilités de renégociations plus ouvertes.

Première bonne nouvelle, le niveau des taux est tel, que les emprunteurs peuvent bénéficier de gains étonnants. Hervé Hatt, président de Meilleuxtaux.com affirme qu'un "emprunt moyen de 200.000¤ sur 20 ans a perdu 30% en deux ans et 25% en une année". Maël Bernier directrice de la communication ajoute que "pour une capacité d'emprunt de 1.000¤, le gain réalisé entre janvier 2014 et janvier 2015 est de 13.000 ¤, soit 5 mètres carrés de gagnés avec un prix au m2 de 2.500 ¤".

Aussi, Meilleuxtaux.com affirme qu'une renégociation peut être effectuée peu de temps après la contraction du prêt. Le site de courtier en ligne constate cependant que peu d'emprunteurs prennent le chemin de la négociation. Ainsi, Meilleurtaux.com note que seulement 24% des crédits concernés ont fait l'objet d'une renégociation en 2013 ou 2014.

Si ces éléments donnent de nouvelles perspectives immobilières pour 2015, les conditions d'octroi restent identiques et l'apport de 10% reste la règle.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant