Immobilier et copropriété : préparer l’assemblée générale

le
0

L'Assemblée générale est un rendez-vous essentiel dans le fonctionnement d'un ensemble immobilier en copropriété. Budget prévisionnel et élection du syndic sont abordés.

Informer les copropriétaires

Lorsque l'on acquiert un bien immobilier dans une copropriété, l'assemblée générale constitue un moment essentiel de l'année. Cette réunion permet le bon fonctionnement de la copropriété par la prise de décisions, le bilan des actions menées.

Pour éviter l'absentéisme et rassembler tous les copropriétaires, il est d'ailleurs important de réaliser un travail d'information tout au long de l'année. Des mails, lettres récapitulatives placées dans les boîtes aux lettres, permettent de faire connaître la vie de la résidence ou de l'immeuble. Car chaque copropriétaire a la possibilité de s'exprimer sur les choix effectués ou à venir.

Préparer l'ordre du jour

L'assemblée générale se fonde uniquement sur l'ordre du jour, établi conjointement par le syndic et le conseil syndical. Les questions de trésorerie seront nécessairement évoquées, de même que le contrat du syndic. Mais chaque copropriétaire est en droit de poser des questions. Ces demandes doivent être transmises au syndic pour figurer à l'ordre du jour.

Trésorerie et syndic

Le conseil syndical doit vérifier les comptes de la copropriété : faire le point sur les factures, les éventuels impayés des copropriétaires, les paiements aux fournisseurs. Ce travail permet ensuite de calculer le montant global des charges, à répartir entre chaque copropriétaire. L'assemblée générale est aussi le moment de renégocier ou suspendre le contrat du syndic en cas de désaccord.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant