Immobilier : Duflot fait enrager les pros

le
17
Immobilier : Duflot fait enrager les pros
Immobilier : Duflot fait enrager les pros

Le projet de loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové est à peine engagé qu'il fait déjà bondir les professionnels de l'immobilier. Comme nous le rapportions dans notre journal du 12 juin, le texte dit « projet Duflot », du nom de la ministre du Logement Cécile Duflot, va s'attaquer aux pratiques abusives dans l'immobilier en plafonnant les frais d'agence payés par le locataire, en encadrant les tarifs des syndics ou encore en limitant les pratiques des marchands de listes. Cette attaque en règle a déclenché des tirs de barrage : vendredi dernier, la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim) a ainsi appelé ses membres à boycotter les observatoires des loyers ? un outil du ministère ? collectés notamment auprès des agences immobilières.

La ministre accusée d'avoir choisi le camp des locataires

La Fnaim veut protester contre les propos de la ministre la semaine dernière : « Jeter l'opprobre sur notre profession est facile en termes de communication, je ne suis pas sûr que ce soit efficace alors qu'une grande partie du texte est issue de nos recommandations », résume le président adjoint de la Fnaim, Jacky Chapenot. L'article 5 du projet qui prévoit que les honoraires de location ne soient plus payés par les locataires crispe les agents immobiliers, qui anticipent une perte de 200 M? par an, soit 10000 à 15000 emplois en moins.

Plus généralement, les agents immobiliers, les syndics, les constructeurs accusent leur ministre d'avoir choisi le camp des locataires contre celui des propriétaires. « Avec ce projet qui va faire fuir les investisseurs, le gouvernement s'éloigne de la vraie question, qui est celle du logement » estime le PDG de Foncia, François Davy. L'ambition du gouvernement, rappelée en préambule du projet de loi, est de créer 500000 nouveaux logements par an, contre 346000 nouvelles constructions en 2012. « Je ne comprends pas pourquoi les professionnels ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gerome17 le mercredi 14 aout 2013 à 09:50

    www.informations-duflot.comVous trouverez les informations sur ce site .

  • fmaury13 le lundi 8 juil 2013 à 15:14

    ca nous change des conflits d'interet de l'ere sarko

  • M1310580 le mercredi 26 juin 2013 à 11:36

    fuyez l'immobilier : ce n'est plus qu'emm erdes et problèmes !

  • lukefr le mercredi 26 juin 2013 à 11:27

    Il me semble que le rendement locatif est si bas, que mise à part une plus-value a la cession, il n'est pas question de gagner quelqu'argent en louant un bien immobilier.

  • Phillrug le mercredi 26 juin 2013 à 10:34

    @Supersum, +1 et pareil pour moi, un local d'activité pouvant être transformé en logements... je laisse tomber. Comme dit souvent Fordbach dans ces posts:"bienvenue au kolkhoze"

  • sidelcr le mercredi 26 juin 2013 à 10:24

    Ragni 1 : Bravo .

  • lorant21 le mercredi 26 juin 2013 à 10:07

    Duflot et l'immobilier, c'st un peu comme si on disait à la SNCF: on va vous bloquer vos tarifs, on vous interdit de faire des controles de billets, vous devez vous assurer contre le non-paiement des billets et on vous oblige à renover oes trains. Et si avec cela, vous gagnez de l'argent, on le prendra. Allez hop.. exécution!!

  • faites_c le mercredi 26 juin 2013 à 10:04

    C'est clair que ce projet va me donner envie d'acheter de l'immobilier dit de "rapport"!!!Si je résume les intentions, les propriétaires sont priés de mettre à disposition des logements en prenant à leur charge exclusive tous les frais imposés par la réglementation et sans aucun droit d'expulsion du "locataire" même en cas d'impayés! Perso, si je suis propriétaire, je paye des malfrats pour fou;tre le feu à mon bien afin de m'en débarasser définitivement!

  • gde-lamb le mercredi 26 juin 2013 à 09:46

    la pauvre bonne femme n'avait aucune qualification pour être nommée ministre du logement. A part les grandes diatribes sur l'écologie dont elle était devenue une spécialiste, elle ne connaît rien à la vie réelle et c'est à cette greluche que le petit capitaine de pédalo a confié de telles responsabilités. On n'a pas fini de souffrir !!

  • supersum le mercredi 26 juin 2013 à 09:38

    Personnellement je vais gagné presque 1/3 de plus en arrêtant, la pression fiscale, les loyers décalés, les diagnostiqueurs, agences, frais d'entretien etc... la taxe sur les plus value, on en est à cette aberration. J'espère qu'elle trouvera beaucoup de nouveaux candidats qui ne savent pas compter !