Immobilier de luxe : un marché dynamique et des rabais faramineux !

le
0

Les personnes fortunées font des achats "plaisir" aux quatre coins de la planète... Sans perdre de vue le sens des affaires. Les riches ont certes leurs destinations favorites mais ils n'hésitent pas à tirer profit des fluctuations monétaires entre les zones euro, dollar, livre et yuan. La pierre reste avant tout un placement qui doit procurer du rendement ou de la plus-value. "Ainsi en 2015, la baisse de l'euro s'est traduite par une remontée de Paris au classement des 10 villes les plus prisées. En un an, la capitale française remonte de la 10e à la 7e place", observe Barnes. Mais les négociations vont bon train, avec des rabais oscillant entre 160 000 euros et 1 600 000 euros à Paris...et à Londres.

Sans surprise, Londres et New York se maintiennent aux deux premières places, malgré leurs prix au m² les plus élevés au monde. Miami, dont les prix s'avèrent bien plus abordables (6 080 euros/m² en moyenne contre 22 733 euros à Londres et 15 800 euros à New York), progresse d'une place et arrive 6e du classement, grâce aux rendements locatifs attractifs qu'elle offre.

Les places asiatiques réussissent un tir groupé avec Hong Kong (3e), Singapour (4e) et Shanghai (5e). Dubaï (8e) et Pékin (9e) conservent la même place qu'en 2014. Zurich fait son entrée à la 10e place alors que Genève qui occupait la 5e place l'an dernier sort du classement ! Une sortie qui s'explique notamment par "la remise en cause du forfait fiscal et la fin du secret bancaire".

Londres demeure toujours la plus chère. La capitale anglaise a vu ses prix augmenter de 6% en 2015. Les prix peuvent atteindre les 40 000 euros le m² pour les biens les plus prestigieux dans le centre. Ainsi un couple italien vivant à New York et souhaitant un pied-à-terre à Londres s'est offert dernièrement un duplex de 105 m² à Chelsea pour 3 460 000 euros, soit 32 900 euros le m², après un rabais de 160 000 euros.

Attention, à Londres, les taxes vont augmente...

lire la suite sur votreargent.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant