Immobilier de luxe : les Chinois courtisés

le
7
Un spécialiste de l'immobiblier haut de gamme a créé un club d'affaires pour développer et renforcer les liens économiques et amicaux entre la Chine et la France.

L'immobilier de luxe se vend surtout aux étrangers. Ce sont eux qui s'offrent à Paris la plupart des hôtels particuliers et pied-à-terre quand ils dépassent 4 à 5 millions d'euros. Pour les nouvelles fortunes mondiales, Paris est une adresse prestigieuse. Mais les Chinois sont encore discrets dans l'immobilier résidentiel alors qu'ils ont déjà largement pris pied dans le vignoble français. Désireux de nouer des liens durables avec ce nouveau monde, certains spécialistes de l'immobilier haut de gamme ont posé des jalons pour le futur. De manières différentes.

L'un d'eux, Harold Parisot, a créé le Chinese Business Club (dont il a déposé le nom), «un club d'affaires pour développer et renforcer les liens économiques et amicaux entre la Chine et la France». Il organise lundi prochain, le 25 février, une rencontre à haut niveau entre de grandes entreprises chinoises et françaises (Bouygues, Total et Areva font partie des membres fondateurs) lors d'un déjeuner au Shangri-La, où une centaine de participants sont attendus.

Initiative différente, celle du réseau Barnes, qui a créé une association franco-chinoise «pour la promotion de l'investissement en Europe». Pour Thibault de Saint Vincent, le président du réseau, «ce regroupement d'experts, avocats, notaires et architectes doit permettre de répondre aux interrogations des Chinois qui veulent investir dans l'immobilier en ­Europe».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mfouche2 le mardi 19 fév 2013 à 15:49

    Quand les non résidents auront compris que les plus values qu'ils pourront faire à la revente de leurs biens immobiliers en France seront taxées à près de 50% , ils vont investir à Londres , ou à Genève mais plus en France.

  • M2140153 le mardi 19 fév 2013 à 10:12

    … période de baisse … Désolé ! ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… http://www.la-boite-a-finances.com/documentation/Memoire/M%C3%A9moire-Master2GDP2011-David_Bergot-Acheter_ou_louer.pdf

  • M2140153 le mardi 19 fév 2013 à 10:08

    M2140153, j'essayais d'être ironique ;-) ……… Je pense plus que quiconque qu'il faut réfléchir avant de faire l'acquisition de sa vie ! ……… M362321, certes les périodes de baissent sont plus courtes que celles de hausse et sur la durée, les prix grimpent. Mais quand ça baisse, l'effet de levier fait des dégâts qu'on n'imagine pas si on ne fait pas de calculs. Pour ma part, je pense qu'en moyenne, acheter en 92 à Paris a coûté 2 fois plus cher qu'en 98.

  • M362321 le lundi 18 fév 2013 à 13:41

    Je précise que personnellement, je ne suis ni vendeur ni acheteur de biens immobiliers depuis 10 ans ...

  • M362321 le lundi 18 fév 2013 à 13:40

    @M48 : la grande braderie, si elle a lieu, ne dure pas longtemps : ces 50 dernières années, elle a durée 4 ans dans les années 70, 3 ans dans les année 90 et 2 ans dans en 2008/2009 ... certains attendent depuis 1999 que ça baisse vraiment ...

  • M4864027 le lundi 18 fév 2013 à 13:18

    N'achetez surtout pas. Et faites comme nous francais attendez! il est beaucoup trop tot. Ne vous laissez pas enfumer par des commentaires comme le precedent de gens qui ont quelque chose a vendre et qui voient avec terreur arriver le grand soir de la braderie.

  • M2140153 le lundi 18 fév 2013 à 12:37

    "…répondre aux interrogations des Chinois qui veulent investir dans l'immobilier en ­Europe" : Ne vous posez pas de questions ! Faîte comme nous français : achetez avant qu'il ne soit trop tard ;-)))))))