Immobilier de luxe : frémissement des transactions dans le haut de gamme

le
1
DR
DR
Au moment où le marché français de l'immobilier résidentiel est déprimé par l'impact négatif des lois Duflot, y aurait-il un début de reprise dans l'immobilier de prestige?? Les réseaux d'agen­ces spécialisées dans le haut de gamme, telles que Barnes et Sotheby's, croient déceler quelques signes de frémissement, dans un contexte de franche baisse des prix. (lerevenu.com) - Des acquéreurs surtout étrangers En tout cas, le marché des biens d'exception (plus de 5 millions d'euros) reste, lui, en panne, comparé au dynamisme cons­taté jusqu'au début de l'année 2012. Environ 75% des vendeurs sont français et les acheteurs à Paris sont surtout des étrangers dans plus de 90% des cas. Les acquéreurs français potentiels ont eu plutôt tendance à élire résidence fiscale à Bruxelles, Londres ou Genève? Le net recul des ventes et la correction des prix sur les logements de luxe, notamment à Paris, se sont confirmés à partir de 2013, année du départ effectif hors de France de foyers fortunés qui ont mis en vente leur résidence principale, au moment même où la défiance des investisseurs étrangers était amplifiée par les mesures gouvernementales sur l'immobilier. Le stock de biens à vendre s'est donc mis à gonfler. Entre le manque de dynamisme économique et la fiscalité, les Français qui ont réussi à l'étranger ont préféré y conserver leur résidence principale? 150.000 grandes fortunes Le marché des biens dits d'exception

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • remimar3 le vendredi 11 juil 2014 à 19:40

    Pourquoi investir dans le haut de gamme pour donner toujours plus d'argent à l'état ? En effet, plus vous possédez plus vous êtes taxés. Tout ceci sans compter les frais d'entretien du bien. Il me paraît plus intéressant d'investir dans un yacht aux Bahamas. C'est moins taxé et avec l'argent économisé en impôts vous pourrez vous payer le personnel de bord.