Immobilier : court-circuiter les abus du solaire

le
1
Fenton one/Shutterstock.com
Fenton one/Shutterstock.com

(Relaxnews) - Les pratiques abusives dans le secteur de l'électricité produite à partir du soleil seraient rares. Mais afin d'éviter qu'elles portent préjudice à toute une profession, le Syndicat des installateurs photovoltaïque du résidentiel (SIPR) vient de créer, à destination de tous les propriétaires qui en sont victimes, un dispositif de prise en charge et d'accompagnement gratuit.

"Le secteur du photovoltaïque n'est pas le Far West que l'on se plaît à raconter", affirme David Haiun, président du Syndicat des installateurs photovoltaïques du résidentiel (SIPR). Pourtant, cet organisme vient de décider de raccorder, terminer les chantiers et assister gratuitement tous les producteurs individuels victimes d'abus. Il met également en place un service qui guide les personnes dans les démarches juridiques à entreprendre pour faire valoir leurs droits.

Bien que de nombreux dispositifs telles que les lois Scrivener et Lagarde protègent déjà les clients contre les pratiques abusives, "il faut venir en aide aux victimes, qui sont sans doute bien moins nombreuses qu'on ne le croît, et empêcher les quelques entreprises sans scrupules de prospérer en jetant continuellement l'opprobre sur toute une profession", déplore le président.

Pour le SIPR, ces pratiques abusives sont rares et surtout gonflées "de manière superficielle, par certains forums internet, modérés ou animés par des responsables d'entreprises concurrentes dans le but d'orienter les prospects vers leurs services". Mais pour s'en assurer, le syndicat va dresser un premier bilan du mal-équipement en photovoltaïque au 30 juin 2013 au terme de cette campagne d'assistance nationale. Il envisage aussi la rédaction d'un livre blanc du photovoltaïque du résidentiel.

Service d'assistance de prise en charge et d'accompagnement disponible par mail, assistance@syndicat-sipr.fr, ou tél. : 09 70 77 48 70

slh/ls

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marshaka le jeudi 14 mar 2013 à 11:27

    Le problème du solaire reste que le coût de production est trop cher !