Immobilier coté en Bourse : des rendements attrayants jusqu'à 6%

le
0
(lerevenu.com) -

Tous les résultats de 2013 sont maintenant sortis dans le compartiment immobilier. L'aspect frappant de 2013 est qu'après une longue période où les foncières réalisaient des performances très proches, on a vu pour la première fois s'incarner une diversité dans les résultats, elle-même liée à la diversité des positionnements.

Une cause importante de variation dans les performances a tenu à la politique adoptée face à la triple contrainte qui a enfermé le secteur dans la période récente : éviter d'acquérir à des valeurs trop élevées car n'ayant pas encore enregistré tous les effets de la crise ; gérer le risque lié à la dette ; absorber dans les comptes l'impact de la crise, c'est-à-dire les renégociations de baux, les départs, les impayés, etc.

Un groupe de foncières s'est dans ces conditions préoccupé avant tout de céder des actifs ; paramétrée de façon peut-être trop forte, cette politique de cessions a pu dans certains cas aboutir à des baisses nettes de loyers et de revenus. Une telle évolution n'est pas bonne ; elle exige que les foncières concernées se mettent en situation de rebondir vite, sauf à voir leur substance s'éroder progressivement. Pour ces foncières, les entrées en location prévues, celles réalisées, seront à suivre de prés ; ainsi : Affine a vu ses loyers baisser de 15%,  Tour Eiffel de 14%, Icade, SFL et Gecina de plus ou moins 1%.

Cette évolution n'était

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant