Immobilier : comment et pourquoi choisir un notaire ?

le , mis à jour le
7

Lorsque l'on veut vendre ou acheter un bien immobilier, les frais de notaire font partie des coûts dont on se passerait volontiers. Pourtant, cette personne est experte dans son domaine, et elle a son utilité.

Choisir son notaire
Choisir son notaire

L'utilité du notaire n'est plus à démontrer

En ce qui concerne la vente d'un bien, vous n'avez pas le choix : le recours à un notaire est obligatoire.
Là où il ne l'est pas, c'est en ce qui concerne l'avant-contrat : c'est bien pour la vente définitive que vous avez l'obligation d'en avoir un.
Mais au-delà de cette obligation, il y a des éléments qui font que le notaire est un allié précieux :

  • - D'abord parce qu'il dispose de nombre d'informations sur vous, y compris des éléments dont vous ne disposez pas vous-même. Il peut arriver que vous ne puissiez pas prétendre à un avantage parce que vous n'avez pas le document vous permettant de le justifier. Le notaire, lui, conserve ces documents. De cette façon, il se chargera de nombre de démarches à votre place ;
  • - Ensuite, c'est une personne rompue aux négociations. Dans la rédaction des contrats, il s'assurera que vos intérêts sont bien défendus ;
  • - Au même titre que pour d'autres transactions (successions, donations…), le notaire est également chargé de sécuriser le transfert du bien, c'est-à-dire d'en établir la preuve. Il s'occupera donc des taxes et de toutes les déclarations auprès de l'administration.

Quelques connaissances pour trouver son notaire

Le vendeur comme l'acquéreur du bien immobilier a parfaitement le droit de choisir le notaire qui lui convient. D'ailleurs, une astuce peut être de choisir le même notaire que la personne qui achète ou vend le bien : ce n'est pas toujours évident, mais cela est susceptible de faciliter la procédure.
Le premier facteur dans le choix d'un notaire est certainement son prix. Il faut savoir que ce montant intègre :

  • - Sa rémunération, bien sûr ;
  • - Mais aussi les frais qu'il va lui-même engager pour votre dossier ;
  • - Ainsi que les taxes que vous devrez payer pour la déclaration de l'acte de vente ou d'achat : enregistrement, TVA…

Si votre notaire est différent de celui de votre interlocuteur, rassurez-vous : les honoraires resteront les mêmes. Les charges sont divisées en fonction des tâches que chacun assure dans la transaction.
Comparez donc les prix proposés par chacun, et trouvez le plus avantageux.
Sachez enfin que vous pouvez changer de notaire à tout moment, y compris pendant l'avancement d'un dossier immobilier. Mais les experts conseillent d'éviter ce genre de situations, qui peuvent se révéler longues et délicates.

Trucs et astuces

Un calculateur est disponible en ligne (http://www.paris.notaires.fr/outil/immobilier/calcul-de-frais-dachat%22) pour vous donner une idée du coût d'un notaire. Ce ne sera probablement pas le prix exact dans les faits, mais vous obtiendrez déjà un bon ordre de grandeur.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • a.lauver le jeudi 10 sept 2015 à 15:57

    M358355 Et on demandera aussi a notre poissonier de vendre de la viande :o)

  • M358355 le lundi 4 mai 2015 à 17:29

    Profession protégée. Vivement que les autre pays européens finissent par faire admettre à la France que nombre d'actes peuvent être aussi et certainement plus efficacement rédigés par les avocats comme c'est le cas dans la plupart des pays européens

  • mlemonn4 le lundi 4 mai 2015 à 16:37

    Et dire que ces gens sont assermentés! quand on regarde par qui sont représentés nos institutions aujourd'hui, il y a de quoi vomir à tous les niveaux!

  • mlemonn4 le lundi 4 mai 2015 à 16:36

    Voilà encore une profession où l'Etat devrait mettre sérieusement son nez; il y a beaucoup de notaires véreux oeuvrant en toute impunité qui sont systématiquement couvert par leur chambre régionale qui ne bouge absolument pas; les membres sont juge et partie et ils se tiennent tous par la barbichette!, pour faire des opérations véreuses, il faut être 2 notaires ! Si je vous racontez l'histoire d'une indivision qui a duré 14 ans avec prise illégale d'intérêt et faux et usage de faux en Dordogne!

  • soulamer le lundi 4 mai 2015 à 10:56

    a chaque fois on t'annonce un prix puis tu recois une regule enorme deux ans apres .....

  • chmey671 le lundi 4 mai 2015 à 10:34

    A part cela ils sont indispensables ... heureusement que nous avons pris le temps de lire même s'il en a été mécontent et qu'on lui a pris plus de temps qu'il le prévoyait !

  • chmey671 le lundi 4 mai 2015 à 10:33

    J'en rigole des notaires... Lors de l'achat de notre terrain il y a 2 ans TOUT était faux dans l'acte que le notaire nous demander de signer ... la parcelle indiquée n'était pas la bonne, le prix incorrect et ne correspondait à rien et le montage financier complétement fantaisiste (pour être gentil)... Et dire qu'il nous avait indiqué au démarrage de notre rencontre qu'il était pressé (il était tard c'est vrai mais on bosse ma femme et moi...) et que pour lui il en avait pour plus de 10mn....