Immobilier : baisse des prix annoncée pour 2014

le
2

Alors que les taux de crédits immobiliers amorcent une très légère hausse, les ventes dans le neuf et l'ancien restent en berne. Les experts du secteur prévoient une baisse des prix.

Les ventes en berne

On aurait pu croire que les taux de crédits historiquement bas auraient encouragé les particuliers à engager une démarche d'achat immobilier. Mais le nombre de ventes est relativement faible : on estime que 645 000 logements anciens seront vendus au cours de l'année 2013, alors que l'on atteignait 709 000 ventes en 2012 et plus de 800 000 transactions, en 2011.

Ainsi, sur une période de seulement deux ans, la vente des biens immobiliers anciens a chuté de 20 %. Seuls les biens haut de gamme tirent leur épingle du jeu. Pour les autres, la tendance est à un maintien de prix élevés : les propriétaires refusent de céder, alors même que la durée des transactions a doublé en deux ans. Ce climat morose devrait se poursuivre en 2014.

Prix en légère baisse

Le faible volume des ventes devrait occasionner une légère baisse des prix de l'immobilier, pour l'année prochaine. Cela devrait être particulièrement sensible, avec une chute de 10 à 15 %, pour les biens présentant des défauts : situation géographique, entretien, aménagement... La baisse pourrait aussi être ressentie dans les grandes villes telles que Paris.

La situation délicate du crédit immobilier

Les crédits immobiliers ont atteint des niveaux historiquement bas, depuis le deuxième trimestre 2013. Une remontée des taux s'amorce doucement, depuis cet été. Le nombre de crédits accordés a également progressé faiblement. Pour 2014, une relance timide devrait donc intervenir.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fortunos le mercredi 27 nov 2013 à 01:21

    Le prix de l'immobiler a ete multiplie par 2.5 depuis 10 ans alors que les revenus n ont augmente que de 25% .Les arbres ne montent pas jusqu au ciel,ne soyons pas surpris de cette correction qui devrait se poursuivre autout de 30 a 40 % d ici 4 a 5ans!!

  • juillia3 le vendredi 22 nov 2013 à 12:20

    et le prix d une baguette de pain lui baisse non !! alors pourquoi l immobilier baisserai le prix d un parpaing a ete multiplier par 4 en 10 ans et pas le prix des maisons alors ou est le probleme !!!!