Immobilier, assurance-vie, PME, art...: comment bâtir le patrimoine dont vous rêvez

le
0

Les taux d'intérêt sont au plus bas, les actions donnent toujours le tournis et les prix de l'immobilier se sont stabilisés. Nos conseils pour considérer d'un nouveau point de vue ces questions d'argent.

C'est acquis. Les taux d'intérêt sont au plus bas, les actions donnent toujours le tournis et les prix de l'immobilier se sont stabilisés. Les placements sont-ils devenus tous plus ennuyeux les uns que les autres? Doit-on se résigner à gérer son patrimoine en bâillant? Pas forcément.Le Figaro Magazinefait le pari d'un autre regard et vous propose de considérer d'un nouveau point de vue ces questions d'argent. On peut choisir de regarder le verre à moitié plein, et pas seulement à moitié vide. Les prix des maisons de campagne ont chuté? Saisissez les opportunités! Il est aujourd'hui possible de s'offrir un havre de paix pour le prix d'une (très) belle voiture. Les établissements généralisent les frais de tenue de compte? Réagissez, fermez vos comptes inactifs, soyez rationnel et vous ferez des économies. L'argent ne vaut plus grand-chose et les taux d'intérêt s'enfoncent mois après mois? C'est le moment d'emprunter et de bénéficier d'un effet de levier sur votre patrimoine. L'encadrement des loyers et la loi Alur donnent des maux de tête aux investisseurs immobiliers? Visez les parkings, qui échappent à ces textes si contraignants. L'économie est chamboulée par l'ubérisation et internet? Intéressez-vous à la finance participative et au crowdfunding, mais avec des garde-fous. Vous avez du mal à régler une succession? Pensez aux dations, vous pourrez peut-être payer votre impôt en vous séparant d'un bien qui a un intérêt historique ou artistique. L'allongement de la durée de vie va augmenter les cas d'Alzheimer et de perte d'autonomie? Pas de remède miracle, mais en prenant les devants, vous éviterez peut-être à vos proches des décisions difficiles. Voici quelques-unes des pistes que nous vous proposons pour adapter votre patrimoine à un monde qui change.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant