Immobilier ancien : un volume d'activité au plus haut et des prix en augmentation sensible

le
0

Dans leur dernière note de conjoncture, les notaires tablent sur une hausse sensible des prix de l'immobilier ancien d'ici à la fin de l'année. Leur projection effectuée à fin novembre 2016 sur la base des avant-contrats indique une progression de 2 % pour les appartements et de 2,7 % pour les maisons sur l'ensemble de la France métropolitaine. En province, l'indicateur avancé des appartements anciens augmente légèrement (+ 0,3 % sur un an). Par contre, les maisons suivent la tendance nationale (+ 2,6 %). En Ile-de-France, le prix au m2 des appartements anciens atteindrait 5 380 € en octobre, soit une variation de 1,8 % sur un an. Les notaires observent que les acheteurs n'anticipent plus de baisses de prix. De ce fait, profitant des taux d'intérêt historiquement bas, ils franchissent le pas et les ventes se multiplient : 839 000 transactions ont réalisées au cours des douze derniers mois, un niveau en hausse de 15 % sur un an, dépassant le point culminant enregistré en février 2012 (834 000).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant