Immobilier ancien : des prix en baisse entre 1,3% et 2,1% en 2012

le
0
Les prix de l'immobilier ancien ont baissé en 2012. tale/shutterstock.com
Les prix de l'immobilier ancien ont baissé en 2012. tale/shutterstock.com

(Relaxnews) - En 2012, les prix des appartements anciens ont baissé de 1,3% et ceux des maisons anciennes de 2,1%, indique le bilan annuel des notaires de France. La province s'est démarquée de la région parisienne, avec une tendance baissière plus prononcée, de l'ordre respectivement de 1,9% et 2,4% (contre -0,6% et -1%).

Le marché de l'immobilier ancien a tourné au ralenti en 2012. Les notaires de France évoquent une "rupture de dynamique". Les transactions ont reculé de 12% sur un an. Au troisième trimestre, les ventes ont flanché jusqu'à 21%.

Pendant ce temps, les taux des crédits immobiliers ont enchaîné les baisses. Pour autant, les jeunes acquéreurs ont rencontré de plus en plus de difficultés pour aboutir à leur projet immobilier. "Les accédants étaient aussi frileux que les établissements de crédit" notent les professionnels.

Les transactions réalisées par des acquéreurs de moins de 30 ans n'ont représenté que 15,8% des ventes. "Ce chiffre ne cesse de diminuer depuis 2009, alors que la proportion des moins de 30 ans dans la population adulte est stable", soulignent les notaires. La suppression du prêt à taux zéro est une des principales explications. Par ailleurs, il est compliqué pour un primo-accédant de se constituer un apport personnel suffisant tout en payant un loyer.

A l'inverse, les acquéreurs âgés de 60 ans et plus sont de plus en plus nombreux. Ils ont conclu 16,9% des transactions immobilières dans l'ancien en 2012. En l'espace de deux ans, cette part a augmenté de plus de 4,5 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant