Immo Day 3 : SCPI et OPCI, des projets multiformes pour maintenir des objectifs de rendements

le
0

Initiée par des grands acteurs de la pierre-papier, Amundi Immobilier, La Française REM, Primonial Reim, Perial AM et Sofidy, l’ « Immo Day » s’impose comme une véritable tradition annuelle. Décryptant le marché de l’immobilier d’entreprise, les 5 spécialistes livrent leurs solutions d’investissement dans le contexte économique et réglementaire actuel.

L'univers d’investissement s’élargit. Pour Opcimmo (Amundi Immobilier) les acquisitions vont être poursuivies à l'étranger, notamment vers l’Europe Centrale et l’Europe du Sud. D'ores et déjà « plus de 5 mds € de dossiers à l’étranger » ont été analysés détaille David Seksig, gérant de l'OPCI.

La Française participe également à la conquête européenne en misant à la fois sur le découplage des économies et la profondeur du marché. Sa SCPI LFP Europimmo privilégie l’Allemagne et vise un rendement entre 4,5% et 5%. Même attrait pour l’Allemagne chez Sofidy, qui investit également en Belgique ou en Hollande, au travers d'Immorente ou d'Efimmo. Ce n'est pas tout « un OPCI grand public diversifié sur l’Europe, avec une dimension principalement allemande » devrait bientôt voir le jour annonce son Directeur Général, Jean-Marc Peter.  

Primonial met en avant sa diversification sectorielle. Primovie privilégie les secteurs en mal de financements, tels l’éducation et la santé, tandis que Patrimmo Croissance répond aux besoins de financements dans l’immobilier résidentiel avec les bailleurs sociaux. Des secteurs porteurs de sécurité, puisque les baux y sont généralement de 9 ou 12 ans.

Créer de la valeur par le respect des normes écologiques

Autre notion au cœur de la stratégie des spécialistes : la création de valeur. Pour Alexandre Claudet, Directeur Général Délégué de Perial, la création de valeur passe notamment par le respect des normes écologiques. Ce biais d’investissement ne cantonne pas ses SCPI vertes simplement à des actifs neufs. Ainsi Perial est « en avance sur les objectifs de réduction de consommation énergétique de son parc ». Un procédé réalisé en collaboration avec les locataires et les gestionnaires techniques . La dépense énergétique est devenue une des principales préoccupations des grandes entreprises, confirment plusieurs intervenants. Rivoli Avenir Patrimoine (Amundi Immobilier) effectue ainsi un important travail autour du risque d’obsolescence des immeubles, tandis que Primonial a mis le développement durable au cœur de sa SCPI de bureaux, Primmopierre.

Des objectifs de rendements égaux ou supérieurs à 5 % en 2015

Des rendements égaux ou supérieurs à 5 %, voici les objectifs de performance des intervenants en 2015. Ces chiffres sont dans la lignée de ceux de l'année dernière. Amundi Immobilier souligne l’importance des liquidités distribuables de certaines SCP et prévoit un maintien des distributions à euro constant. De plus « La prime de risque est actuellement très intéressante par rapport à la performance des OAT ».

5 acteurs, 5 projets… tout azimut

Preuve du dynamisme du secteur immobilier, les sociétés de gestion présentes prévoient cette année toutes sortes de solutions afin de diversifier leurs investissements. 5 acteurs, 5 exemples : Perial va créer une poche dédiée aux commerces et aux petites surfaces de bureaux en centre-ville dans PFO. Primonial entend se développer sur le résidentiel et en zone euro. La Française évoque un renforcement de sa diversification européenne. Sofidy va procéder à une augmentation de capital d’Immorente 2. Amundi Immobilier souhaite diversifier Edissimmo en direction de la santé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant