Immigration : l'Italie triple ses patrouilles en Méditerranée

le
0
La France propose de mobiliser « des moyens financiers et techniques adéquats » pour assurer une coordination européenne.

Rome

L'Italie et Malte exercent de fortes pressions pour que le Conseil européen des 24 et 25 octobre mette en tête de son ordre du jour le thème de l'immigration, et parvienne à des solutions concrètes et immédiates. Enrico Letta, samedi soir à Venise, et, au même moment, son homologue maltais Joseph Muscat, à La Vallette, ont rappelé avec fermeté l'Europe à ses devoirs.

Les appels pressants de Rome et de La Valette commencent à être entendus. Pour Paris, l'Europe ne peut laisser «l'Italie seule et en première ligne». Le gouvernement français propose de mobiliser d'urgence «des moyens financiers et techniques adéquats» pour assurer «une coordination» européenne, a déclaré samedi le ministre des Affaires européennes Thierry Repentin. Les 30 millions d'euros annoncés à Lampedusa le 8 octobre par José Manuel Barroso devr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant