Immigration-Juppé épingle l'attitude "pas humaine" de Sarkozy

le
3
    PARIS, 26 août (Reuters) - Alain Juppé s'oppose fermement à 
son rival Nicolas Sarkozy pour la primaire de droite sur les 
questions liées à l'immigration et à l'islam dans un entretien 
au Figaro, à paraître samedi. 
    Alors que l'ex-chef de l'Etat propose de suspendre le 
regroupement familial en cas d'alternance en 2017, l'ex-Premier 
ministre juge cette attitude "pas humaine".  
    Nicolas Sarzoky "veut suspendre le regroupement familial. A 
mes yeux, ce n'est pas une attitude humaine. Je pense qu'il faut 
le maintenir à condition que la personne qui souhaite faire 
venir sa famille puisse justifier d'un revenu du travail", 
explique le maire de Bordeaux. 
    De même, Alain Juppé prend le contre-pied de son rival sur 
le port du burkini après la décision, vendredi, du Conseil 
d'Etat de suspendre un arrêté municipal interdisant ce type de 
vêtement pour femmes musulmanes sur une plage. 
    Nicolas Sarkozy a demandé jeudi une loi interdisant sur tout 
le territoire français le port du burkini, et vendredi, la 
plupart des ténors des Républicains ont appelé à modifier la loi 
pour permettre aux maires de prendre des tels arrêtés. 
    Mais Alain Juppé, tout en reconnaissant avoir soutenu les 
maires concernés, se dit fermement opposé à toute loi "de 
circonstance" et appelle à "ne pas jeter de l'huile sur le feu". 
  
     
 
 (Gérard Bon) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean-648 il y a 3 mois

    cavalair dit des an-eries depuis sa naissance. Cela en fait un paquet....

  • M3121282 il y a 3 mois

    chacun peut dire ce qu'il veut ? même des ân eries ? cavalair a ses habitudes, ne le dérangeons pas

  • SuRaCtA il y a 3 mois

    Je ne voterai pas lexidees de la gauche en 2017, meme si c'est un ancien premier ministre de droite qui les portent...