Immigration, islam, justice : les écolos et Hammadi ulcérés par Valls

le
75
Immigration, islam, justice : les écolos et Hammadi ulcérés par Valls
Immigration, islam, justice : les écolos et Hammadi ulcérés par Valls

«Il fait beau !». Manuel Valls s'en est tenu à ce simple commentaire d'ordre météorologique, ce mercredi, à la sortie du Conseil des ministres. Le ministre de l'Intérieur est pourtant au coeur de la première tempête politique de la rentrée. Il agaçait déjà dans son camp, avec ses très médiatisées sorties estivales et ses prises de position sur la réforme pénale ou le port du voile à l'université. Il a achevé d'ulcérer l'aile gauche de la majorité avec son intervention sur la politique migratoire lors du séminaire gouvernemental de lundi.

Les ténors écologistes, mais aussi le député PS de Seine-Saint-Denis, Razzy Hammadi, clament leur indignation depuis mardi soir. Si bien que François Hollande a dû intervenir pour confirmer que le «débat» sur le regroupement familial n'était pas à l'ordre du jour. Manuel Valls a également été poussé à réfuter, dans le courant de la journée, avoir l'intention «de remettre en cause le regroupement familial».

Le ministre de l'Intérieur avait appelé mardi matin, sur BFMTV/RMC, à «tirer toutes les conséquences» de l'augmentation de la population mondiale, africaine en particulier, et jugé que «la question du regroupement familial (pouvait) être posée». Valls confirmait ainsi les propos qui lui avaient été prêtés lors du séminaire gouvernemental de la veille sur «la France de 2025». Il avait aussi évoqué, lors de ce séminaire, la question de «la compatibilité de l'islam et de la démocratie».

Duflot défend la ligne «portée par Christiane Taubira»

De quoi faire sortir Cécile Duflot de ses gonds. Ce mercredi dans les colonnes de «Libération», la ministre EELV du Logement - bientôt suivie par l'ensemble des ténors écologistes - s'est radicalement opposée aux prises de position de son collègue de l'Intérieur. Duflot a fait savoir que la question du regroupement familial «ne se pose même pas: le droit à vivre en famille ne souffre pas ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cos6211 le jeudi 22 aout 2013 à 16:10

    @jpam. Il y a des dizaines de milliers de roms français (dont les ancêtres sont arrivés en France bien avant la révolution par exemple). Ils ne sont toujours pas intégrés. Que peut-on en faire? Concernant les cotisations, je pense qu'on cotise plus pour nos amis venant d'Afrique. je n'ai jamais vu de roms dans un hôpital, par contre les autres on les voit bien! Pire, ils se font rembourser des factures gonflées pour des soins reçus dans leur pays d'origine! Que faire : on augmente les impôts!

  • M8303372 le jeudi 22 aout 2013 à 15:48

    Moi ce qui m'inquiète le plus c'est que nous aurons travaillé toute notre vie pour s'entendre dire ah mais on va reculer l'âge de la retraite même si vous aviez le droit de la prendre plus tôt il va falloir bosser plus longtemps et pour des prunes en plus et nos gamins que vont ils avoir??? alors qu'on les a éduqué à bosser comme nous

  • cos6211 le jeudi 22 aout 2013 à 15:45

    Ceux qui ne respectent pas la France, qui ne veulent pas s'intégrer, ni travailler pour vivre ont le droit de réintégrer leur famille, dans leur pays d'origine. On a assez d'assistés en France, on n'en a pas besoin d'autres. Par contre ceux qui respectent leur pays d'accueil, travaillent et sont parfaitement intégrés ne devraient subir aucune discrimination. La France ne sait pas gérer les flux migratoires. On accepte toute la misère du monde et on emm@#rde les gens bien.

  • M8303372 le jeudi 22 aout 2013 à 15:45

    SuRaCtA parfaitement d'accord avec vous les français ne sont pas racistes pour la plupart mais en ont marre de se faire gruger et que le produit de leur travail serve à entretenir des gens qui ne veulent que profiter de notre système mis ne place pour nous et non pour tout ceux qui veulent en profiter c'est toute la différence

  • knbskin le jeudi 22 aout 2013 à 15:41

    Ben bien sûr, M9303372, les hiérarques du PS habitent le VIIe ... Et ils choisissent même d'y mourir dans des immeubles historiques (voir Vergès).

  • knbskin le jeudi 22 aout 2013 à 15:39

    Oh c'est encore plus facile, jpam : on divise les minima sociaux par 2, on fait payer la CMU par ses bénéficiaires, on supprime l'AME, et les flux migratoires de va-nu-pieds illettrés d'inversent immédiatement ... :) Avec l'argent économisé, on peur filer davantage de bourses à) des étudiants étrangers brillants, et c'est tout bon !

  • M8303372 le jeudi 22 aout 2013 à 15:39

    alors eux ils ne doivent pas être confrontés aux problèmes qu'engendrent l'immigration de masse pour être "ulcérés" comme cà, c'est vrai qu'ils n'habitent pas dans ces quartiers qui craignent comme beaucoup de français pauvres... avec 6000e par mois cà va ils peuvent se permettre d'habiter dans des résidences bien sécurisées...

  • cos6211 le jeudi 22 aout 2013 à 15:38

    Ceux qui ne respectent pas la France, qui ne veulent p

  • psdi le jeudi 22 aout 2013 à 15:28

    @M3471006 : Tu veux dire contrairement à plusieurs millions de français, c'est bien ça?.

  • M3471006 le jeudi 22 aout 2013 à 15:08

    peut être mais les espagnols eux bossent et paient leurs impôts contrairement aux roms, polygames, manouches, ivoiriens, tchetchenes etc.......