Immigration, ISF, 35h : les idées chocs d'Eric Woerth pour 2017

le , mis à jour le
9
Immigration, ISF, 35h : les idées chocs d'Eric Woerth pour 2017
Immigration, ISF, 35h : les idées chocs d'Eric Woerth pour 2017

Un vol plané au-dessus du vide. Alors qu’il se remettait en forme, fin juillet, pour préparer son ascension de la Dent du requin (3 432 mètres), et de l’Eiger (3 970 mètres), avec le guide de haute montagne Jean-Franck Charlet, Eric Woerth a dévissé. Une petite frayeur, pas de mal. « Je n’ai pas eu la force de soulever mon poids sur trois doigts », confie l’ancien ministre du Budget puis du Travail de Nicolas Sarkozy, alpiniste émérite depuis ses 17 ans. Adopté par les montagnards de la Vallée blanche, en Haute-Savoie, il a déjà grimpé les sommets des Courtes (3 856 mètres), des Drus (3 754 mètres) et l’Aiguille verte (4 122 mètres) par le couloir Whymper.

Chamonix, où nous l’avons rencontré fin juillet, est son havre de paix. Chaque été depuis vingt-cinq ans, il vient s’y ressourcer, seul ou en famille. Avec sa femme Florence, il y a acheté un petit appartement, il y a dix ans. Loin du tumulte de la vie parisienne et des affres de l’affaire Bettencourt – poursuivi pour abus de faiblesse, il a été relaxé au printemps dernier, après trois ans de procédures –, il prépare sa rentrée en scrutant les monts alentour, fragilisés par une neige « qui ramollit plus vite » et les chutes de rochers.

Dans sa ligne de mire : l’immigration et le code du travail

La politique, il y pense tout le temps. Il en parle aussi, échangeant avec son guide quand il part escalader les pics, ou avec Jean-Pierre Raffarin, qui séjourne aussi dans les Alpes. Eric Woerth a une mission, confiée par l’ancien président de la République lors du congrès fondateur des Républicains, le 30 mai dernier : préparer le projet du parti pour la prochaine présidentielle. La tâche est ardue. Bruno Le Maire, qui s’était attelé à celui de 2012, n’avait vu ses propositions que très partiellement reprises par Nicolas Sarkozy. Alors, dans la torpeur de l’été, le maire de Chantilly (Oise) met les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius le jeudi 13 aout 2015 à 11:52

    Une fois au pouvoir, il en fera un minimum pour en profiter tranquille pendant 5 ans. Après lui le déluge! Il aura alors eu le temps de transférer des sommes suffisantes dans des comptes offshore pour ses vieux jours. La politique en France, c'est simple et ça rapporte gros.

  • derastea le jeudi 13 aout 2015 à 11:34

    et Boursorama a encore frappe. Si vous n êtes pas dans leurs idées, un gugusse se permet d'effacer vos twist ^même lorsque ceux ci sont correct, respectueux etc etc. Vous avez dit démocratie.

  • frk987 le jeudi 13 aout 2015 à 10:35

    Alors c'est simple M467862 : votez PS, au moins vous savez qu'on finira comme la Grèce.

  • frk987 le jeudi 13 aout 2015 à 10:20

    Que des évidences urgentes à appliquer........Mais promettre de la sueur et des larmes en France ce n'est pas un marché porteur pour l'électeur. Vaut mieux le discours du Bourget : MOI président vous promet tout ce que vous voulez.......

  • gustav10 le jeudi 13 aout 2015 à 10:09

    Et supprimer les lois sur le rapprochement familial, remettre en place le service militaire ou civique, ...

  • gustav10 le jeudi 13 aout 2015 à 10:09

    Il n'ose toujours pas s'attaquer aux dogmes : financer la santé par la consommation et non pas par le travail, diviser le nombre d'élus par 3 et supprimer les départements, réduire le nombre de communes par regroupements, réforme du système de retraite de la fonction publique, ...

  • M3121282 le jeudi 13 aout 2015 à 09:40

    "un homme politique comme il en faudrait beaucoup plus" mais il n'y a que cela ! incompétence et malhonnêteté axfapi est alors content !

  • axfapi le jeudi 13 aout 2015 à 09:24

    un homme politique comme il en faudrait beaucoup plus

  • r.amans le jeudi 13 aout 2015 à 09:08

    Je ne lui accorde aucun crédit.... Quel piètre négociateur....avec les biens d'autrui !