Immeubles, parcs, bureaux... Le meilleur de l'immobilier «vert» !

le
0

TOP 5 IMMOBILIER - Un «immeuble arbre» à Turin, des tours vertes à Paris, le premier parc souterrain au monde... L’année 2015 fut verte !

Je végétalise, tu végétalises, il végétalise... Un verbe à la mode, autant que la verdure et les installations vertes en milieu urbain. L’année 2015 était d’ailleurs un bon cru en la matière. C’est pourquoi en cette fin d’année, nous vous avons concocté un petit top 5 de nos meilleurs articles verts. Et n’oubliez pas, chers lecteurs parisiens: si vous en avez le temps et l’envie, vous pouvez toujours demander votre permis de végétaliser à la mairie de Paris.

• Des bureaux plus verts pour travailler plus efficacement. Certaines sociétés misent sur la pause sieste, d’autres sur une belle salle pour prendre son café, mais il semblerait que la meilleure façon de doper la productivité des salariés soit de leur proposer des espaces verts. Entre table de travail accueillant une mini rivière, espace lounge très agréable pour discuter dans le jardin de l’entreprise ou gouttière végétalisée pour accueillir fraisiers et herbes aromatiques non loin de la cantine, tous les espaces de l’entreprise on été végétalisés. La suite de l’article ici...

• À New York, le premier parc souterrain au monde ouvrira en 2018. Être au vert sous terre, c’est le projet insolite de deux Américains! James Ramsey et Dan Barasch ont imaginé réaménager un ancien terminus de train d’un hectare et demi abandonné depuis 1948 en un parc souterrain, surnommé «Lowline», dans le vivifiant quartier Lower East Side de Manhattan, à New York. Mais pour que le projet voit le jour en 2018, les deux New-Yorkais font appel au portefeuille des internautes... via une campagne de financement participatif. La suite de l’article ici...

• À Paris, on récolte des fraises sur le toit des Galeries Lafayette. On végétalise même les grands magasins! C’est un projet agricole et architectural à la fois. Végétaliser le toit des Galeries Lafayette avec une culture biologique de fraises sur 1000 m². Son inventeur espère convaincre des promoteurs immobiliers. Un haut mur végétal est visible depuis la terrasse du grand magasin qui accueille le public. Sur celui-ci, la récolte des fraises se fera au moyen de poulies. D’autres murs végétaux, plus petits, à hauteur d’hommes, sont nichés encore plus haut, sur la terrasse la plus élevée de l’immeuble. La suite de l’article ici...

• Un «immeuble arbre» pour se protéger du bruit et de la pollution. À la fois imposant et bien camouflé. Et l’impression de vivre dans un arbre. Voilà comment l’on peut décrire ce singulier immeuble de cinq étages situé dans la ville de Turin, en Italie. Une œuvre de l’architecte Luciano Pia, baptisée 25 vert. Un bâtiment qui rappelle la maison des rêves dans les yeux d’un enfant, selon l’architecte, qui la voit couverte d’arbres. Au total, l’immeuble 25 vert compte pas moins de 150 arbres plantés sur ses terrasses, dans un mélange très harmonieux avec les murs de couleur brique. La suite de l’article ici...

• Paris en 2050: des tours vertes à perte de vue? L’avenue des Champs-Élysées n’est pas la seule artère de la capitale à être l’objet d’études prospectives... La ville de Paris (via son agence de l’écologie urbaine) a chargé le cabinet d’ingénieurs Setec bâtiment et l’architecte belge Vincent Callebaut de se pencher sur une vision futuriste de Paris à l’horizon 2050. Exemple criant: La tour Montparnasse deviendrait un «Central Park vertical», selon les mots de l’architecte à l’origine du projet «Paris Smart City 2050»... La suite de l’article ici...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant