Imerys révèle des comptes trimestriels solides

le
0
Au premier trimestre 2016, les ventes d'Imerys ont grimpé de 6,6%, à 1,04 milliard. (© Imerys)
Au premier trimestre 2016, les ventes d'Imerys ont grimpé de 6,6%, à 1,04 milliard. (© Imerys)

Le géant de la valorisation des minéraux a publié un nouveau set de résultats convaincants. Au premier trimestre 2016, ses ventes ont grimpé de 6,6%, à 1,04 milliard, malgré la chute des activités dans les proppants (billes en céramique pour l’industrie du pétrole de schiste) et grâce à un effet périmètre de 86 millions d’euros (acquisition de S&B l’an dernier).

Le bénéfice opérationnel n’est pas en reste. Il a bondi de 9,9%, à 135,4 millions, entrainant une amélioration de la marge de 0,3 point, à 13%. Imerys a une nouvelle fois montré sa capacité à maintenir ses prix. Ils ont augmenté de 0,8% sur la période.

Une décote de 18%

Le titre du groupe de Gilles Michel s’est redressé de 26% depuis un plus bas de plus d’un an touché en février dernier. Il garde néanmoins du potentiel. A 12,9 fois le bénéfice net estimé pour 2017, l’action subit en effet une décote de 18% sur ses prix historiques.

La société a une nouvelle fois confirmé sa solidité et elle devrait profiter d’une reprise progressive du marché de la construction en France. Les difficultés liées à l’activité proppant sont bien intégrées par le cours. Profitez-en pour acheter.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant