Imbroglio autour du retard de la batterie Renault à Flins 

le
0
La construction de l'usine commencera l'an prochain. Le gouvernement pousse Renault à défendre davantage la production en France.

Les réponses du groupe, qui évoque des «problèmes techniques», sont loin de faire toute la lumière. «La construction de ces nouveaux bâtiments est plus complexe que prévu», souligne un porte-parole, qui assure que les lancements des véhicules électriques, programmés sur 2011-2012, ne seront pas décalés. La direction précise que la première pierre de l'usine sera posée «au deuxième trimestre 2012», mais ne souhaite pas s'engager sur une date d'ouverture.

Ce report aurait toutefois une autre explication - contestée par le groupe -, selon la CGT. «La direction a indiqué dans une note interne que du fait de la rapidité des progrès sur les modules de batteries, il serait préférable d'attendre deux ou trois ans plutôt que de lancer la production à Flins sur la base de la technologie existante», déclare Olivier Augustin, représentant du syndicat sur le site, qui assemble la Clio et se prépare à produire la Zoé électrique l'an prochain. Conséquence, la cré

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant