Imax à la conquête de la Chine

le
0
Le producteur d'équipements techniques tire parti du financement des salles et de la numérisation de films.

Les salles obscures continuent d'émerveiller. En particulier, les cinémas qui utilisent le système Imax. «De nombreux réalisateurs utilisent nos caméras professionnelles et nos équipements de projection, notamment Steven Spielberg et Peter Jackson pour le prochain Tintin ou James Cameron pour Avatar. De plus, le public est sûr d'assister à un spectacle plus "immersif" dans nos salles. Les films sont projetés avec des projecteurs et un système de sons Imax qui garantissent une expérience de qualité, notamment pour la brillance de l'image et la largeur de l'écran», explique Richard Gelfond, le PDG de l'entreprise technique canadienne. Mais à peine 1% des salles obscures utilisent ce système dans le monde.

Depuis quelques années, la demande se développe: 430 salles actuellement contre 150 en 2009. Les raisons? «Le passage au numérique a fait plonger le prix d'une copie d'un film Imax de 30.000 dollars en moyenne à 1.500 dollars. Par ailleurs, nous avon

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant