Imaginer qu'on mange coupe l'appétit

le
0
Penser à ce qu'on a envie de manger a un effet rassasiant, révèle une étude conduite par des psychologues américains et publiée dans Science.

Pour vérifier leur hypothèse, les chercheurs de la Carnegie Mellon University en Pennsylvanie ont demandé à 25 étudiants d'imaginer qu'ils mangeaient 30 bonbons au chocolat M&Ms, et qu'ils en versaient trois dans le tambour d'une machine à laver. Inversement, un autre groupe de même taille devait imaginer en manger 3 et en jeter 30. Tous les volontaires se voyaient ensuite remettre un bol rempli de M&Ms, dans lequel ils pouvaient piocher à leur guise. Le premier groupe en a consommé dans la réalité trois de moins en moyenne -ou 50%- que le second groupe.

La même expérience a été répétée avec des morceaux de fromage. Comme avec les M&Ms, les personnes ayant imaginé manger 30 cubes de fromage en ont consommé moins que le groupe qui en avait «mentalement» mangé peu. En revanche, imaginer avoir mangé 30 M&Ms ne jouait pas sur l'envie de fromage. C'est donc bien le fait de penser à l'aliment précis que l'on va consommer qui influe sur l'appétit, et

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant