iM Square prend sa première participation dans une société de gestion américaine

le
0

(NEWSManagers.com) -

La plateforme européenne d'investissement et de développement dédiée à la gestion d'actifs iM Square vient de réaliser son premier investissement. En l'occurrence, la société a pris une participation de l'ordre de 20 % dans la société de gestion indépendante Polen Capital Management LLC, spécialiste des valeurs de croissance américaines, et qui affiche 7,5 milliards de dollars d'encours. En contrepartie de son entrée au capital, valorisant la société de gestion à un montant se situant entre 2 et 2,5 % des actifs gérés, iM Square va pouvoir accroître les capacités de distribution mondiales de Polen Capital. Eventuellement avec l'aide d' Amundi, qui est l'un des actionnaires fondateurs avec Eurazeo, le groupe d'investissement La Maison, et le Groupe Dassault.

Dans le détail, Polen Capital investit dans des entreprises du monde entier dont les perspectives de croissance sont durables et supérieures à la moyenne. Au travers de ses stratégies Focus Growth et Global Growth, la société américaine qui emploie 31 personnes a pour objectif la détention, sur une période généralement égale ou supérieure à 5 ans, d'actions dont elle estime qu'elles sont suffisamment solides financièrement pour affronter les cycles économiques avec le minimum de volatilité. A noter que son offre est composée d'un fonds Ucits de droit irlandais qui pourra si nécessaire oeuvrer au développement de Polen Capital sur le Vieux Continent. Quant à la clientèle visée, elle correspondrait à un mix entre investisseurs institutionnels et clientèle retail.

L'opération de iM Square doit en appeler d'autres. Interrogé par Newsmanagers, Philippe Couvrecelle a confirmé que l'ambition de la société qu'il a cofondée avec Jean Maunoury est d'investir 250 millions d'euros dans les 2 à 4 années à venir au travers de 5 à 10 investissements. Principalement aux États-Unis, où le responsable a identifié pas moins de 700 établissements-cible gérant 10 à 15 milliards de dollars. Cela étant, l'Europe et l'Asie ne sont pas délaissées a indiqué le responsable qui a insisté sur la notion de relations de long terme entre sa société et les établissements dans lesquels il investit. Plus précisément, la carte d'identité des sociétés recherchées met en évidence une gestion " long-only " , affichant un haut niveau de surperformance (high alpha) et présentant un track record compris entre 5 ans et 10 ans. Une prise de participation au sein d'une société de gestion alternative n'est cependant pas exclue. Quant à l'importance de ladite participation, elle dépendra in fine des dossiers. Sachant qu'elle sera supérieure à 15 % et inférieure à 50 %, a conclu Philippe Couvrecelle qui a insisté sur l'aspect moderne du fonctionnement de sa société, n'hésitant pas à évoquer le " nouveau visage " de l'architecture ouverte.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant