Ils sont fous, ces Américains !

le
0
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Ici, un déguisement de terroriste en tenue camouflée, bardé de grenades en plastiques ; là, un petit dalaï-lama en tunique orange. Un peu plus loin, Dracula, une grenouille et une danseuse hawaïenne. La fête de Spike, 11 ans, est loin d'être une soirée de Halloween ordinaire. Ici, les gâteaux sont en forme d'os et les truffes barbouillées remplacent les mines réjouies. Spike et ses amis sont en effet... des chiens ! Autour d'eux, les maîtres s'affairent, inventent une multitude de jeux, accueillent le traiteur : rien ne doit être laissé au hasard.

Qui d'autre que les Américains pour concocter pour leur cher toutou doggie parties, "bark-mitsva" (de bark : aboyer, pour bar-mitsva pour chiens. Si si !) ou autres festivités où l'on se goinfre au "pup-corn" (pup : chiot) ? Qui mieux que les Américains pour organiser des "défilés esthétiques" faisant la promotion des derniers liftings en vue, ou encore inventer le métier de critique "marijuanique", remboursé en notes de frais, pour goûter les nouvelles herbes, et créer des émissions de téléréalité pour exhorter les obèses à maigrir ? "Une autre planète"

Hélène Vissière, correspondante permanente du Point à Washington, explore dans Folies américaines* les loufoqueries et extravagances qui font des États-Unis un pays pas tout à fait comme les autres. Au fil de ces quarante reportages, publiés pour certains sur Le Point.fr, on croise des fous de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant